Comment rédiger l'avis de décès d'un proche ?

En France, l’étape délicate de l’annonce d’un décès passe souvent par la diffusion d’un avis de décès ou d’un faire-part de décès. Avant de rédiger, de diffuser ou de publier un avis de décès, la famille vérifie chaque information essentielle de l’organisation des obsèques avec l’entreprise de pompes funèbres et les différents intervenants. Toutes ses informations doivent être fiables avant d’être imprimées sur l’avis de décès : crémation ou inhumation, cérémonie religieuse ou civile sur le lieu de la crémation, etc. 

A quoi sert un avis de décès ? 

Le faire part de décès ou avis de décès est destiné à la famille, aux amis, aux collègues de travail et à tous ceux que le défunt côtoyait au quotidien. Pour cette raison, la famille peut afficher l’avis de décès chez les commerçants ou le publier dans le journal local ou régional et dans les journaux à plus fort tirage en rapport avec la situation du défunt. 

Quels que soient les destinataires, le contenu de l’avis de décès est unique. Les informations imprimées sont communes à tous, famille, amis ou simples connaissances. 

Quelles sont les informations à indiquer sur un avis de décès ? 

Un avis de décès doit contenir des informations précises et exhaustives. Le faire part annonce le décès, fournit les informations précises sur les obsèques et éventuellement, informe sur les volontés spécifiques du défunt ou de sa famille pour le jour de la cérémonie. 

Les informations suivantes sont essentielles pour la rédaction de l’avis de décès : 

  • le nom et prénom de la personne décédée, 
  • les civilités des personnes annonçant le décès, 
  • la date du décès, 
  • les coordonnées précises de la cérémonie : date, heure, lieu. 

D’autres informations peuvent être ajoutées sur l’avis de décès :  

  • l’âge du défunt et la cause de son décès, 
  • le type des obsèques : crémation ou inhumation, 
  • le lieu, la date et l’heure de la levée du corps, 
  • les volontés particulières du défunt ou de la famille (cérémonie religieuse dans l’intimité de la famille, service funéraire sans fleurs), 
  • la présence d’un registre de condoléances, 
  • etc. 

Comment rédiger un avis de décès ? 

Sans être un hommage à la personne disparue, ni un texte narratif, l’avis de décès peut révéler une partie de la personnalité du défunt et donner les raisons de son décès. Pour rédiger correctement un faire part de deuil, il suffit d’appliquer quelques règles essentielles. 

Il est possible d’être secondé dans les démarches pour rédiger, imprimer et publier l’avis de décès, en faisant appel au service des Pompes Funèbres, à la famille (enfants, frères, sœurs) ou sur internet.  

A l’inverse, si vous souhaitez vous impliquer dans le décès d’un ami, vous pouvez aussi proposer votre aide pour rédiger le faire part de décès. 

Les informations sur l’avis de décès répondent à un certain formalisme et le texte débute toujours par la famille du défunt, dans cet ordre : conjoint, fils ou fille, enfants et petits enfants, parents, et enfin, frères et sœurs. 

On parle ensuite de “formule consacrée”. La rigueur pour ce texte d’annonce est moindre et il peut être rédigé sans trop de contraintes afin de fournir des informations purement factuelles sur le défunt (grade dans l’armée). 

Enfin, le texte de l’avis de décès peut présenter les remerciements anticipés de la famille pour la participation aux obsèques et les marques de respect portées au défunt. 

Exemples de texte pour un avis de décès 

Dans la plupart des cas, l’avis de décès est publié avant l’inhumation (crémation) du défunt. La famille qui souhaite des funérailles intimes devra publier l’avis de décès ultérieurement, dans les deux semaines qui suivent la date du décès ou celle des obsèques. 

  • Texte d’un avis de décès à publier avant les obsèques 

“Madame Rose SAINT-PIERRE, son épouse 
Sa fille et son fils, 

Ses petits enfants, 

ont la douleur de vous faire part du décès de Monsieur Jean SAINT-PIERRE,  

survenu le jeudi 2 février 2020, à l’âge de 76 ans. 

La levée du corps aura lieu dans l’intimité. 

En hommage à son grade d’officier de l’Armée de l’air, la cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 7 février 2020 à 9h30, dans la chapelle du camp militaire de ……. 

L’inhumation / crémation aura lieu le même jour à 15h00. 

Un registre de condoléances sera ouvert après la cérémonie religieuse. 

Les fleurs seront déposées directement à la chapelle. 

Ce texte est très “complet” mais il n’est pas figé, la phrase d’annonce peut évoluer ainsi : 

…………sont tristes de vous annoncer le décès de …………“, 

…………ont le regret de vous faire part du décès de …………” 

…………ressentent l’immense chagrin de vous faire part du décès de …………” 

…………vous font part de leur peine immense devant le décès de …………“. 

  • Texte d’un avis de décès à publier après les obsèques 

Madame Rose SAINT-PIERRE, son épouse 
Sa fille et son fils, 

Ses petits enfants, 

ainsi que toute sa famille et tous ses proches vous font part du décès de Monsieur Jean SAINT-PIERRE, survenu le jeudi 2 février 2020, à l’âge de 76 ans. 

Pour respecter les volontés du défunt, les funérailles se sont déroulées en présence de la famille. 

La crémation a eu lieu le vendredi 7 février 2020 en présence des enfants et de l’épouse de Monsieur Jean SAINT-PIERRE.” 

Des fleurs peuvent être déposées au pied de l’urne, dans le jardin du souvenir du cimetière de ……“. 

  • Texte d’un avis de décès “à empreinte religieuse” 

“Madame Rose SAINT-PIERRE, son épouse 
Sa fille et son fils, 

Ses petits enfants, 

ainsi que toute sa famille vous informe que Dieu a rappelé à lui Monsieur Jean SAINT-PIERRE, le jeudi 2 février 2020, à l’âge de 76 ans. 

La levée du corps aura lieu dans l’intimité. 

Une cérémonie religieuse se déroulera à 9h30 le vendredi 7 février 2020 en l’église de …………suivie de l’inhumation au cimetière de …………. 

Un registre de condoléances sera disponible à l’église après la cérémonie religieuse. 

Les fleurs et les plaques sont à déposer à l’entrée de l’église avant la cérémonie”.