Pendant

Lors de la disparition d’un proche, outre le poids des émotions, il convient de supporter l’annonce du décès et l’organisation des funérailles. Des premières démarches à la dispersion des cendres, la volonté du défunt et les pratiques traditionnelles sont à prendre en compte tout autant que le cadre légal.

Découvrez nos conseils pour l’organisation des funérailles

Les démarches et l’organisation des obsèques

Les démarches et l'organisation des obsèques - Odella.fr

Rendre hommage à un proche

Au moment du décès d’un proche, toute sorte d’émotions peuvent se confondre et empêcher de réaliser les démarches indispensables à cette étape de la vie. Les premières déclarations doivent pourtant être effectuées pour porter la disparition à la connaissance des tiers, et l’organisation des funérailles doit se profiler en veillant à respecter les volontés du défunt, de la sépulture au choix des fleurs. 

En France, un certain nombre de règles s’appliquent néanmoins. Des règles juridiques doivent être prises en compte dans la dispersion des cendres, la volonté du défunt peut aussi apparaître spécifique, et la famille peut effectuer des choix notamment pour la cérémonie. 

Le dernier hommage au défunt est souvent la première étape vers l’acceptation du deuil.