Comment rédiger une lettre décès pour prévenir les proches - Odella.fr

Afin d’annoncer le décès d’un proche au reste de sa famille, il peut être nécessaire de rédiger ce que l’on appelle une lettre de décès, ou plus communément un faire-part. Celui-ci permet de rassembler tous les proches du défunt, en vue des obsèques et de la cérémonie funéraire. De cette lettre adressée à la famille, il est aussi possible d’en faire un avis de décès, à publier dans la presse, pour informer les connaissances extérieures au cercle familial du décès de la personne concernée. Pour mieux comprendre comment rédiger cette lettre, voici quelques conseils qui peuvent vous aider. 

Quelles sont les informations à inscrire sur la lettre de décès ? 

Si la lettre de décès doit elle-même devenir un avis publié dans la presse, il est important d’y notifier toutes les informations relatives au défunt et aux circonstances de sa disparition. Ainsi, le courrier doit faire mention du nom de la personne décédée, de la date de son décès, des modalités liées à l’organisation des obsèques (jour, heure et lieu), du type de cérémonie funéraire (inhumation ou crémation), des circonstances du décès (maladie, accident ou suicide), etc. 

De la même façon, la famille peut préciser si la cérémonie doit se dérouler en petit comité, ainsi que toutes autres informations importantes, comme l’existence d’un livre de condoléances ou d’une variété de fleurs à apporter. 

Comment est organisée la lettre de décès ? 

Traditionnellement, la lettre de décès, au même titre que l’avis, respecte certains codes dans l’énonciation des différents éléments. 

Pour commencer, il est d’abord nécessaire d’énumérer les noms des différents membres de la famille, qui annoncent le décès et participent à l’organisation des obsèques, par ordre de priorité. En règle générale, il s’agit donc du conjoint, des enfants, des petits enfants, des parents ou des frères et sœurs du défunt.  

Ensuite, une formule annonce le décès de la personne concernée, en notifiant plusieurs éléments, notamment son nom, mais aussi son âge, son état marital, et tout autre signe distinctif comme sa fonction ou ses éventuels titres. 

Enfin, la lettre se conclut généralement par les modalités relatives à l’organisation des obsèques, avec le jour, la date et le lieu de cérémonie, avant une formule de remerciements adressée à toutes les personnes susceptibles de se déplacer. 

Comment annoncer le décès dans la lettre ? 

Il existe différentes formules qui permettent à la famille d’annoncer le décès d’un proche, peu importe qu’il s’agisse d’une lettre privée ou d’un avis publié dans la presse. Parmi les plus courantes, on retrouve par exemple : 

  • « ont la douleur de vous faire part du décès de _____ (nom & prénom du défunt) » ; 
  • « ont la tristesse de vous faire part du décès de _____ (nom & prénom du défunt) » ; 
  • « ont le chagrin de vous faire part du décès de _____ (nom & prénom du défunt) ». 

Lorsque la famille souhaite faire part de ses croyances religieuses à travers son texte, d’autres formules sont aussi possibles : 

  • « vous font part du rappel à Dieu de _____ (nom & prénom du défunt) ; 
  • « vous font part de l’entrée dans la lumière de Dieu de _____ (nom & prénom du défunt). 

Comment créer un faire-part de décès ? 

Plutôt qu’une simple lettre manuscrite, la famille peut créer un véritable faire-part, grâce à un logiciel de traitement photo ou une application en ligne. Sobre ou orné de motifs, celui-ci peut aussi être confié aux services d’un imprimeur, au même titre qu’un faire-part de naissance ou de mariage.