Préparer son testament avant un voyage - Odella.fr

Bien que l’on n’y pense pas souvent, partir en voyage peut-être le moment idéal pour préparer sa succession, afin d’anticiper des événements éventuels (accidents, etc.). Toute personne a la possibilité de transmettre ses dernières volontés par écrit, et de prendre des dispositions pour le futur de sa famille (enfants, conjoint survivant, etc.) après son décès. Pour beaucoup, le plus simple reste de rédiger un testament olographe qui, contrairement aux idées reçues, est un document devant respecter de nombreuses règles de droit pour protéger efficacement les héritiers. Voici comment bien vous préparer à votre voyage, grâce à la rédaction de ce testament, sans erreurs ou omissions. 

Qu’est-ce qu’un testament olographe ?

Le testament olographe est un document écrit à la main, sur lequel il est possible de partager son patrimoine entre tous ses héritiers. Chaque citoyen peut en rédiger un, à condition d’être majeur ou d’être âgé de plus de 16 ans. Si en théorie le testament olographe peut être rédigé par tout le monde, ce dernier doit néanmoins tenir compte du droit relatif aux héritiers, et notamment aux héritiers réservataires, que ce soit vos enfants ou votre conjoint.  

Pour cela, il peut donc être utile de le faire vérifier par un notaire, d’autant plus que pour sa conservation, celui-ci pourra l’enregistrer au Fichier central des dispositions de dernières volontés. Néanmoins, vous avez la possibilité de le conserver vous même si vous êtes certains de ne pas avoir fait d’erreurs. Ainsi, vous pouvez le placer dans un endroit sûr, comme un coffre de banque, ou chez une personne de confiance, pour que son accès soit limité d’ici votre décès. 

Comment rédiger un testament olographe ?

Rédiger un testament olographe ne s’improvise pas, puisqu’il faut être un minimum informé des règles de droit relatives aux héritiers réservataires, c’est-à-dire vos enfants et votre conjoint survivant. Pour cette raison, si vous voulez agir seul avant votre voyage, il est préférable de faire quelques recherches. Pour résumer, voici quelques informations importantes dont le testateur doit impérativement tenir compte : 

  • Le testament olographe ne peut être qu’écrit à la main, tout document qu’il ne serait pas manuscrit sera jugé non conforme. 
  • Le testament olographe doit faire apparaître plusieurs informations primordiales, comme la date de sa rédaction, votre signature, votre identité à l’état civil et votre adresse. 
  • Le testament olographe doit préciser le lien de parenté de chaque héritier lors de la répartition des legs, ainsi que leur identité, tout comme il se doit d’indiquer clairement chaque partie du patrimoine transmise. 
  • Le testament olographe doit être numéroté et paraphé en bas de chaque page, surtout s’il contient plusieurs feuillets. 
  • Le testament olographe doit apporter une description claire des biens légués, surtout lorsqu’il s’agit de mobilier, et cela, afin que le notaire et les héritiers ne se trompent pas d’objet. 

Il faut bien tenir compte des règles relatives aux héritiers réservataires, car il il n’est pas possible de les déshériter. C’est par exemple le cas de vos enfants, ou de vos petits-enfants si vos enfants sont décédés. Autre héritier réservataire, le conjoint survivant, qui hérite automatiquement d’une part du patrimoine en présence d’enfants et de petits-enfants, ou du patrimoine entier en l’absence de ces derniers. De manière générale, lorsque le défunt n’a ni enfant, ni petit-enfant, ni conjoint survivant, alors il n’a aucun héritier réservataire et peut transmettre son patrimoine comme il le souhaite.