Quelles fleurs choisir pour une crémation

Les fleurs font partie des traditions liées aux cérémonies d’obsèques d’un défunt. Offertes en soutient à la famille et en hommage à l’être cher disparu, les choix sont divers et variés. Toutefois, le choix des fleurs diffère selon qu’elles sont destinées à une inhumation ou à une crémation. Quelles fleurs sont adaptées à une crémation ? Comment les choisir ? Explications.

Les fleurs adaptées à une crémation

Plusieurs types de fleurs sont adaptés à une crémation. Pour cela, rapprochez-vous de votre fleuriste et demandez-lui conseil. Il saura vous guider.

Ainsi, les fleurs coupées sont idéales, ou les compositions à condition que celles-ci reposent sur des matériaux adaptés à la crémation, soit des matériaux naturels et/ou biodégradables. Aussi, vous restez seul juge des couleurs des fleurs :

  • Le rouge : synonyme de passion et d’amour profond ;
  • Le blanc : la pureté et l’éternité ;
  • Le jaune : l’amitié ;
  • Les tons pastels : la douceur, fleurs souvent destinées au femmes ;
  • Etc.

Souvent, lors d’une crémation, le maitre de cérémonie demande aux proches du défunt de disposer des fleurs sur le cercueil avant que ce dernier ne soit crématisé.

Quels sont les règles en matière de fleurs pour une crémation ?

Dans un premier temps, il est important de noter que ces règles permettent de sécuriser la crémation, mais aussi de respecter des mesures d’hygiène.

Ainsi, vous ne pourrez pas mettre de fleurs dans le cercueil de votre défunt. C’est interdit car leur présence, qu’elles soient naturelles ou artificielles rend le processus bien plus dangereux.

Seules les fleurs naturelles sont acceptées dans le crématorium. Vous pouvez également opter pour une composition florale accueillant l’urne cinéraire en son centre.

Ensuite, il est important de noter que les fleurs ne sont pas incinérées lorsque la crémation du défunt débute. En effet, le maitre de cérémonie les récupère avant la crémation pour les remettre ensuite à la famille. Déposer les fleurs sur le cercueil est un geste symbolique qui indique que les endeuillés souhaitent conserver un lien avec le défunt. Déposer une fleur rend la séparation moins difficile.

Le nettoyage et le fleurissement des urnes funéraires

Traditionnellement, vous pouvez demander à ce que la tombe de votre défunt soit nettoyée et fleurie de temps en temps. Cet entretien permet de rendre hommage au défunt, de le respecter, et d’être certain que son souvenir reste digne.
Suite à une crémation, les cendres du défunt sont déposées dans une urne funéraire. Celle-ci peut alors être inhumée ou confiée à un colombarium.
Aussi, il est tout à fait possible de demander l’entretien de cette urne et son fleurissement. Moins onéreuse que pour une pierre tombale, le coût de cette prestation dépend de la taille de la sépulture. Des formules vous permettent de demander le nettoyage de l’urne, des joints, un dépoussiérage, son fleurissement, l’arrosage, le séchage des plants. D’autres prestations peuvent être souscrites : accompagnement sur le lieu de la sépulture, nettoyage et fleurissement pour la Toussaint, ou après la cérémonie d’hommage… Certaines entreprises se tiennent donc à la disposition des familles pour entretenir la mémoire de leur défunt.

(Crédit photo : istock)