Le choix des gerbes mortuaires

La présence des fleurs lors de la cérémonie funéraire est apaisante, la famille et les proches du défunt sont conscients qu’ils ne sont pas isolés dans le deuil de la personne décédée. 

Des fleurs aux funérailles, plus qu’une présence, un message

Choisir des fleurs pour une cérémonie funéraire, qu’elle soit religieuse ou civile, est un moyen de rendre hommage à la personne disparue. Les fleurs sont un témoignage de respect et d’attachement envers le défunt et de plus, elles marquent votre sympathie envers la famille.  

Les gerbes mortuaires peuvent remplacer les mots que vous n’avez pas.  

Les fleurs sont appréciées par leur beauté, leur fraîcheur. Elles sont réconfortantes et apaisantes et elles portent un message d’espoir. Les fleurs accompagnent le défunt dans son dernier voyage et, disposées près du cercueil ou de l’urne funéraire, au cimetière ou au jardin des souvenirs, elles incarnent le soutien de tous les proches envers la famille. 

La composition florale transmet votre message d’amour ou d’amitié au défunt et à ses proches. Elle vous représente, même si vous êtes absent le jour des obsèques. La gerbe, le coussin ou le bouquet de sympathie montre le support moral que vous apportez aux proches du défunt, même si vous n’êtes pas physiquement présent. 

Des fleurs aux funérailles, des couleurs et des formes  

Dans certaines situations et pour témoignager de vos sentiments, les fleurs doivent faire l’objet d’un choix significatif, voire personnalisé. Le conjoint du mari décédé offre un cœur de roses rouge qui exprime l’amour éternel et les parents d’un enfant décédé choisissent des fleurs plutôt nobles et blanches : roses, lys et orchidée ; le blanc marquant le respect envers l’enfant et la pureté de ses sentiments.  

Les fleurs aux tons vifs sont communément réservées aux hommes, tandis que pour les obsèques d’une femme, le choix ira vers des compositions florales aux tons pastel ou aux camaïeux de teintes claires, relevant la délicatesse féminine. 

La tradition et le culte religieux perdent cependant de leur emprise et les mentalités évoluent. En conséquence, les compositions florales simples, modernes et parfois sans connotation mortuaire sont devenues courantes. De même, le choix d’une gerbe mortuaire n’est plus réservé aux adultes. L’enfant peut aussi offrir des fleurs à son grand père décédé, mais celles-ci doivent être naturelles, plus représentatives de l’enfant.  

La composition florale pour un décès est traditionnellement présentée sur un support : coussin, couronne, panier, cœur, croix, raquette, etc. Pour autant, il ne faut pas délaisser le bouquet. Harmonieux, il peut être conservé par le conjoint du défunt à son domicile ou offert, fleur par fleur, aux personnes de la famille lors des condoléances.  

Par ailleurs, le choix des fleurs et de leurs couleurs dépend du tempérament du défunt et des sentiments à son égard. L’œillet est symbole du deuil et de l’amour éternel, la ciguë bleue marque la douleur du cœur et le lis représente l’âme du défunt mais aussi l’espoir, comme témoignage de solidarité, indispensable dans le processus de deuil. 

Des fleurs aux funérailles, le rôle des fleuristes  

Le rôle essentiel du fleuriste est le conseil. Il fournit les réponses nécessaires pour faire votre choix, tout en respectant votre budget. En fonction du prix que vous lui annoncé, il vous présente ce qu’il peut réaliser.  

Le fleuriste se charge de la livraison des fleurs sur le lieu de la cérémonie funéraire, au cimetière le jour de l’enterrement ou au funérarium le jour de la crémation. Si vous n’avez aucune précision à ce sujet, la livraison aura lieu au domicile de la personne décédée.  

La livraison peut aussi avoir lieu au domicile du défunt si vous souhaitez faire un geste et commander des fleurs pour la famille. Votre choix est judicieux s’il s’agit de plantes fleuries, d’un bouquet de sympathie, composées de fleurs aux couleurs favorites de la famille ou encore d’une création originale d’un artisan fleuriste. 

Le fleuriste vous conseille également sur le type d’arrangement floral qui peut accompagner le défunt lors d’une cérémonie de crémation. Les compositions doivent répondre à des normes sanitaires et de sécurité. Ainsi, seuls les bouquets de fleurs coupées sans tiges métalliques, les roses ou les lys, déposés à l’unité sur le dessus du cercueil ou les compositions de fleurs piquées sur un contenant approprié à la crémation sont acceptés.