Le cercueil écologique, un choix d’avenir

Aujourd’hui, la société de plus en plus soucieuse des questions écologiques. À ce titre, le secteur funéraire ne fait pas exception. De plus en plus de prestations et services sont réfléchis sous le prisme de l’écologie. C’est donc très logiquement que de nombreuses personnes préparent leurs obsèques, avec une volonté affirmée d’être écoresponsable. Parmi les produits funéraires concernés, on retrouve par exemple le cercueil écologique, pour un retour à la terre et à la nature. Si vous êtes intéressé par ce type d’alternative, voici les principales informations à connaitre sur le cercueil écologique et sur la réglementation qui l’entoure. 

En quoi consiste le cercueil écologique ?

De nos jours, les cercueils écologiques sont de plus en plus plébiscités au sein des agences de pompes funèbres, même si ce choix peut encore laisser certains dubitatifs. En plus du bois certifié, le cercueil peut aussi être fabriqué en carton, en laine, en osier, en bambou, voire même en papier mâché. À noter que lors d’une crémation, le cercueil en carton est plus avantageux, puisqu’il brûle plus vite que le bois, à savoir 45 minutes au lieu de 2 heures. Le gain d’énergie est donc considérable, par rapport à un cercueil traditionnel. 

Au-delà du matériau écologique, il est également intéressant de choisir un cercueil biodégradable, car il ne contient aucun produit polluant. En effet, ce dernier pourra se décomposer dans le sol, sans disperser de pollution chimique autour de lui.  

Quelle est la réglementation en vigueur concernant le cercueil écologique ?

Pour être autorisé par la loi en France, le cercueil écologique doit remplir certains critères obligatoires. Ainsi, ce dernier doit être étanche, biodégradable, sans poignée, équipé d’une plaque au nom du défunt et pourvu d’un système de fermeture pouvant accueillir des scellés. 

Quelles sont les caractéristiques du cercueil écologique ?

Le choix d’un cercueil écologique est une excellente alternative pour l’environnement, des caractéristiques spécifiques y sont attachées. 

En premier lieu, le cercueil écologique est obligatoirement constitué d’un matériau facilement et rapidement biodégradable. De la même façon, chaque élément qui le compose est également non polluant, à l’image de la colle, souvent réalisée à partir d’amidon de maïs ou de pomme de terre. Enfin, l’encre des inscriptions est conçue à partir d’eau, toujours dans le respect de l’environnement. 

Concernant le poids, le cercueil en carton fait par exemple 10 kg, soit 40 kg de moins qu’un cercueil traditionnel en bois. Toutefois, il peut accueillir jusqu’à 200 kg, ce qui n’en fait pas un réceptacle fragile. Bien entendu, au même titre que les cercueils traditionnels, le cercueil écologique est personnalisable, de la couleur du matériau, en passant par les motifs et les inscriptions choisis par la famille. 

Quel est le prix d’un cercueil écologique ?

Valable aussi bien pour une inhumation ou une crémation, le cercueil écologique revêt un important avantage financier. 

En effet, le prix moyen d’un cercueil en carton est estimé aux alentours de 350 euros, même s’il peut atteindre 600 euros, en fonction des aménagements et du degré de personnalisation souhaité. En comparaison, les cercueils traditionnels sont bien plus chers, puisqu’il faut compter entre 800 et 2.000 euros pour un cercueil en chêne, entre 1.500 et 3.000 euros pour un cercueil en acajou, et entre 500 et 800 euros pour un cercueil en sapin.