Le choix de l’incinération humaine

Aujourd’hui en France, de plus en plus de personnes optent pour l’incinération dans leurs dernières volontés. En effet, ces dernières années le marché de la crémation s’est particulièrement développé, démontrant l’évolution des mœurs et des mentalités sur la question. Cette recrudescence a notamment conduit les communes à prendre des dispositions, avec par exemple la mise en place de columbarium, pour répondre aux attentes des familles en deuil. Mais alors, quels sont les avantages à choisir l’incinération plutôt que l’inhumation traditionnelle ? Et comment se déroule la crémation ?  

Pourquoi choisir la crémation au lieu de l’inhumation ? 

De nos jours, plus d’un tiers des Français choisissent l’incinération du corps pour leurs obsèques. Si cette tendance était loin d’être avérée il y a encore dix ans, elle tend dorénavant à atteindre la moitié de la population d’ici quelques années. Pour justifier cet engouement, il faut savoir que la crémation revêt de nombreux avantages pour la famille d’un défunt, voire pour le défunt lui-même de son vivant. 

Ainsi, la première des raisons invoquées est avant tout écologique, puisque l’incinération supprime la question de la décomposition du corps dans le sol et de l’entretien de la tombe. Ensuite, le choix peut être sociologique, notamment lorsque le défunt souhaite ne pas être un poids pour ses héritiers. Enfin, les raisons économiques et philosophiques sont également en tête de liste, même si une crémation ne s’avère pas forcément moins chère qu’une inhumation traditionnelle. 

De manière générale, on constate une évolution du rapport à la mort et à la religion, puisque ce qui semblait interdit il y a encore quelques années est aujourd’hui dans l’air du temps. 

Comment se déroule la crémation funéraire ? 

La crémation se déroule dans un crématorium, en présence de la famille et des proches du défunt qui ont souhaité assister à la procédure, elle-même estimée à un délai de deux heures. Après la créamation, les cendres sont rendues à la famille dans une urne funéraire. Il revient ensuite aux proches de choisir la destination de ces dernières, qu’elles soient dispersées dans un jardin du souvenir ou en mer, voire inhumées dans un columbarium. 

Dans tous les cas, une cérémonie religieuse ou civile peut tout à fait être organisée au sein même du crématorium. Cette cérémonie s’articule généralement autour de différentes étapes, qui vont de l’accueil des proches au recueillement autour du cercueil, en passant par des discours hommages et des pauses musicales. 

Quel est le lieu de recueillement après une crémation ? 

Tout comme pour une inhumation, chaque famille doit pouvoir rendre visite à son défunt et se recueillir dans un lieu dédié aux personnes incinérées. Dans cette optique, la loi a imposé la création de sites cinéraires pour chaque commune de 2000 habitants et plus. 

Au sein de ces espaces, vous pouvez retrouver différents aménagements, comme un columbarium pour y déposer l’urne funéraire, ou encore un jardin du souvenir dans lequel procéder à la dispersion des cendres du défunt.