Transfert dans un Ehpad plus proche des enfants - Odella.fr

Dans certains cas, il peut être nécessaire de changer l’établissement d’un proche parent âgé. En général, un transfert dans un nouvel Ehpad peut intervenir pour plusieurs raisons, et notamment pour rapprocher la personne résidente de ses enfants. Au regard du confort de vie souvent nécessaire à un patient âgé, mieux vaut donc bien choisir le nouvel établissement qui l’accueillera. De la distance de la résidence vis-à-vis de la famille, aux prestations qui doivent faire partie des critères importants, voici un récapitulatif des mesures à prendre en cas de transfert dans un nouvel Ehpad. 

Faire part de la décision à l’établissement actuel 

Pour plusieurs raisons, il est nécessaire de s’entretenir avec le personnel et la direction de l’établissement dans lequel se situe actuellement la personne âgée. En effet, dans certains cas, le transfert d’un Ehpad à un autre peut être contre-indiqué pour des raisons de santé.  

De plus, l’établissement concerné peut donner son avis et apporter des solutions concrètes pour favoriser ce transfert dans le cadre du rapprochement géographique du résident avec ses enfants. De la même façon, ils peuvent guider la famille vers d’autres établissements aptes à recevoir la personne âgée concernée. 

De manière générale, lorsque la résidence actuelle est impliquée dans le transfert, celui-ci se passera dans de meilleures conditions pour le patient et ses enfants. 

Trouver un nouvel Ehpad pour accueillir le patient 

Avant de procéder au transfert, il est évidemment nécessaire de trouver un nouvel établissement pour la personne âgée. Celui-ci doit donc être proche de la famille, et plus particulièrement des enfants du patient.  

Pour le choisir, il faut observer le cadre de vie autour de la résidence concernée, puis s’intéresser un peu plus en détail aux prestations proposées dans les Ehpad ciblés. De manière générale, il ne faut pas choisir uniquement sur brochure ou sur site internet, mais au contraire, il est préférable de visiter les établissements. 

À ce propos, il ne faut pas hésiter non plus à s’y rendre à plusieurs reprises, et cela, lors de différents moments de la journée. Cela permet d’observer les soins apportés par le personnel, et de constater le fonctionnement du nouvel établissement avec ses résidents. En effet, d’une maison de retraite à une autre, la prise en charge peut différer de façon importante. 

Pour des questions de sécurité et de suivi médical, il est donc impératif d’être minutieux pour le choix du nouvel Ehpad. 

Organiser le transfert d’établissement 

Lorsque le choix du nouvel Ehpad est acté et convient à tout le monde, il convient de procéder au transfert d’établissement. Cependant, tout comme pour la location d’un logement, un préavis doit être respecté dans l’établissement actuel, par le résident et sa famille. Généralement, celui-ci est d’un mois. Pendant ce temps, toutes les parties concernées peuvent préparer au mieux le transfert du patient. Cela inclut notamment la fixation d’une date d’arrivée dans le nouvel Ehpad. 

Procéder au transfert dans un nouvel Ehpad 

Dès qu’une date d’entrée est fixée avec le nouvel établissement, et après avoir attendu l’expiration du délai de préavis dans l’ancien établissement, le transfert du patient peut commencer. À ce titre, la famille doit prévoir d’emballer toutes les affaires de la personne âgée, qui doivent aller dans sa nouvelle résidence. 

Une discussion avec le patient doit être instaurée, surtout si celui-ci est en perte d’autonomie, afin qu’il comprenne la démarche de ce transfert d’Ehpad.