Les fleurs ont des vertus, c'est un fait. Mais ce qu'on ignore souvent, c'est l'impact positif qu'elles peuvent avoir sur les personnes âgées. Bonnes pour leur moral, leur santé, elles peuvent faire l'objet d'une activité apaisante grâce au jardinage. Alors, quels sont les bienfaits des fleurs sur les personnages âgées ?

Les fleurs boostent le moral des personnes âgées

Une étude de 2005 menée par Terry McGuire et Jeannette Haviland-Jones a démontré le pouvoir des fleurs sur les personnes âgées. D'une manière générale, en comparant les réactions des participants à l'étude à la réception de plusieurs cadeaux, il apparait clairement que les fleurs ont procuré bien plus de bonheur.
Avoir des fleurs chez soi, dans la chambre de son EHPAD, sur la table de chevet de sa chambre d'hôpital permet aux personnes âgées d'avoir une santé émotionnelle au beau fixe.
Déjà, parce que les fleurs dégagent en général une bonne odeur, qui pourrait presque être une madeleine de Proust, qui éveillera des souvenirs anciens. Remède idéal pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, par exemple. De plus, les personnes âgées auront à cœur de s'en occuper pour les conserver le plus longtemps possible. Ainsi, elles se concentrent sur une tâche qui les tient en haleine.

Aussi, les fleurs sont un excellent moyen de sortir une personne de son isolement, surtout quand on sait à quel point les personnes âgées en souffrent. Des associations françaises existent, comme Les petits frères des pauvres et organisent des journées spéciales durant lesquelles ils offrent des fleurs aux passants afin qu'ils puissent les offrir eux-mêmes à une personne âgée. Bien plus qu'un simple cadeau, il s'agit d'un geste symbolique. La personne âgée se sentira importante, retrouvera une utilité sociale. Pour celles qui se sentent isolées, ce sera alors l'occasion de reprendre confiance, de se sentir vivantes, d'exister de nouveau en retrouvant ce contact social fragilisé par le temps. Aussi, ce sera un moment de partage entre l'offrant et la personne âgée, une occasion de discuter, de sourire quelques minutes.

Les fleurs pour rester en bonne santé

Les fleurs n'ont pas qu'une vocation à être jolies, disposées dans un vase au centre d'une table. Les fleurs permettent aux personnes âgées de rester en bonne santé.

Déjà, parce qu'il faut s'en occuper. Ainsi, les fleurs et les plantes demandent à ce que la personne âgée prenne du temps pour les arroser, les choyer. Lorsque ces dernières sont en extérieur, dans un jardin ou sur un balcon, son propriétaire devra alors travailler sa forme physique et mentale pour s'en occuper : se baisser, couper des branches, désherber, arroser, cueillir... Aussi, certaines plantes dégagent une odeur agréable et dynamisante pour l’intérieur du domicile ou de la chambre d'EHPAD. On pense notamment à la menthe, au géranium odorant ou encore au romarin. Ces plantes réduisent alors la tension artérielle et la crispation musculaire de la personne âgée.
De plus, les fleurs et les plantes permettent aux personnes âgées de booster leur mémoire : savoir exactement quelles fleurs ont été traitées, arrosées, se souvenir de leur nom, de l'entretien dont elles ont besoin, se souvenir de leur odeur, de ce à quoi elles font référence.

Autre pouvoir des plantes et des fleurs sur les personnes âgées : la dépollution. Certaines plantes ont la capacité de capter les ions positifs dégagés par les appareils électroniques et la poussière environnante tout comme certains composants chimiques (Ammoniac, Benzène, Formaldéhyde, Monoxyde de carbone, Toluène, Trichloréthylène, Xylène). Ainsi, les plantes assainissent l'environnement dans lequel le sénior évolue au quotidien. On pense alors aux Azalées, aux Ficus, aux Chlorophytum, aux Dragonniers, aux Gerberas, aux Palmiers et aux Figuiers, entre autres.

Le jardinage et ses bienfaits

Entretenir des fleurs au quotidien est une activité simple pour une personne âgée. Le jardinage thérapeutique commence toutefois à faire ses preuves au sein des maisons de retraite et des EHPADs. En effet, s'occuper d'un jardin serait bénéfique pour les résidents. Déjà, parce qu'un jardin fleuri et arboré sera synonyme d'apaisement et de sérénité.
Ensuite, ces jardins ont le vent en poupe dans les établissements accueillants des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. En effet, déambuler dans les allées du jardin permet aux patients d'être stimulés tant par l'aspect visuel qu'olfactif. L'ouïe se développe aussi : le bruit des fontaines, des oiseaux, des insectes, du vent dans les arbres. Il y a également un jeu de texture intéressant à élaborer au sein d'un jardin thérapeutique en touchant les plantes, les pétales. Les 5 sens des personnes âgées peuvent être travaillés et maintenus en bonne santé grâce à cela.

Au delà des plantes et des fleurs, le jardinage permet aussi de se concentrer sur la culture d'un potager. Certains EHPAD proposent cette prestation aux résidents. Les potagers sont aussi des recours possibles à mettre en place au domicile des personnes âgées. L'utilité ? Déjà, une occupation quotidienne qui libère le sénior de sa monotonie journalière et peut-être de ses soucis personnels, le temps de quelques heures. De plus, s'il est bien entretenu, le potager permet de cueillir des fruits et des légumes ! Idéaux pour concocter des repas sains et naturels. Elément qui a son importance quand on sait que l'alimentation a un impact de taille sur la santé d'un être vivant.

(Crédit photo : istock)