Comment se prémunir du froid

L'hiver va bientôt s'installer en France. La saison hivernale est alors marquée par des périodes de grand froid. Cette baisse significative des températures n'est pas sans danger pour les personnes âgées et leur santé fragilisée. Ainsi, nous vous proposons de découvrir quelques conseils pour protéger nos aînés du froid. Explications.

Limiter les sorties en période de grand froid

Au même titre qu'une canicule, les jours de grands froids représentent autant de risques pour les personnes âgées.
Ainsi, le premier conseil est de limiter les sorties du domicile ou de l'établissement de soins. En effet, qui dit froid, dit potentiellement chutes de neige et verglas. La personne âgée, déjà sujette aux chutes (première cause de mortalité) s'aventurant en extérieur l'hiver risque de chuter gravement sur une plaque de gel, par exemple. Une fois à terre, il faut également composer avec le froid et le manque de mobilité empêchant alors la personne âgée de se relever.
En plus de blessures physiques, elle risque donc de prendre froid. Les personnes souffrant de pathologies cardiaques ou respiratoires sont d'autant plus fragiles lorsque les températures baissent (angine de poitrine, asthme, etc).
Si toutefois une sortie en extérieur ne peut être reportée, il convient de trouver un accompagnateur (auxiliaire de vie, membre de la famille, ami, etc). S'informer par le biais du journal télévisé reste essentiel pour anticiper les périodes de grand froid annoncé et éventuellement prévoir de faire ses courses en amont et de prendre ses rendez-vous médicaux avant.

S'habiller chaudement

La température corporelle d'une personne âgée est moins élevée qu'une autre personne. En effet, celle-ci se situe autour de 36°C quand elle est de 37°C chez les adultes. Un seul degré, et pourtant, cela a un grand impact.

Il est donc essentiel que la personne âgée ait de quoi bien se vêtir quand arrive l'hiver. Nous invitons donc la famille, les auxiliaires de vie, à faire le point avec la personne âgée sur ses habits chauds pour qu'elle puisse envisager l'achat de ce qui lui manque.
Les indispensables restent donc :

  • Un bonnet, une écharpe, une paire de gants ;
  • Des pulls, gilets, T-shirts à manches longues ;
  • Des pantalons épais, bien que confortables ;
  • Des chaussettes bien épaisses et hautes ;
  • De bonnes chaussures d'hiver (si possible des bottes), adaptées à la marche en cas de sortie en extérieur. La cheville doit être maintenue pour limiter les risques de chute. Les chaussures doivent résister au froid, aux infiltrations de pluie, être antidérapantes et avoir un talon large pour stabiliser les appuis.

Pour s'habiller et profiter de son autonomie, la personne âgée peut superposer les couches de vêtements, qu'elle retirera ou enfilera si elle a trop chaud ou trop froid.

S'alimenter correctement

En hiver, l'alimentation des personnes doit être surveillée de près. En effet, le froid a tendance à solliciter davantage le corps pour lutter contre la sensation de froid. Ainsi, le corps brûle davantage de calories pour maintenir le corps à 36°C chez nos ainés.

De ce fait, il faut veiller à ce que l'alimentation des personnes âgées soit suffisamment riche. Optez pour des soupes maison (les soupes industrielles sont trop riches en sel). La soupe a l'avantage d'être saine, facile à manger, tout en contenant énormément de vitamines pour le corps. Remplissez le frigo de légumes de saison, qui auront un impact sur l'appétit du sénior. Il apparait que varier les aliments stimule l'envie de manger, plus sensible chez nos aînés.

Voici quelques aliments de saison, qui sauront ravir les papilles des plus âgés tout en contribuant à une consommation raisonnée et écolo :

  • Carottes, patate douce, potiron, épinards (riches en Vitamine A)
  • Légumes verts, chou-fleur (pour la Vitamine B)
  • Le kiwi, brocolis, chou de Bruxelles (Vitamine C et K)
  • Les épinards, chou, salade (Vitamine D)
  • L'avocat, les épinards, poivron (Vitamine E)

Enfin, préférez les plats chauds et consistants pour les personnes âgées, sans être composés d'aliments gras, trop sucrés ou trop salés. A cela s'ajoute évidemment une hydratation constante. Si boire de l'eau froide en hiver peut s'avérer désagréable, la personne âgée peut consommer des tisanes sans modération, du thé et du café à raison de deux tasses par jour.

L'hiver est donc un cap à passer pour les personnes âgées, mises à rude épreuve autant chez elles qu'en extérieur. Pour cela, un accompagnement de tous les jours est essentiel pour garantir leur sécurité et leur santé. Aussi, un petit tour du domicile est conseillé afin de vérifier la présence de couvertures chaudes et s'assurer qu'il n'y a pas d'infiltrations d'air frais par les fenêtres ou les portes.

(Crédit photo : iStock)