Il est l'un des artistes préférés des Français, connu pour avoir composé les chansons emblématiques de plusieurs artistes de talent : Michel Berger. Né le 28 novembre 1947, l'auteur-compositeur décède brutalement d'une crise cardiaque le 2 août 1992. Retour sur sa carrière et sa vie personnelle.

La jeunesse de Michel Berger

Le véritable nom de Michel Berger n'est autre que Michel Jean Hamburger. Ce dernier grandit auprès d'un père professeur de médecine et néphrologue et d'une mère concertiste. Il reçoit une éducation très stricte de la part de cette dernière. 
Alors que Michel Berger n'a que six ans, son père est victime d'une amnésie presque totale à la suite d'une opération des poumons : il ne se souvient plus de sa famille et les quitte du jour au lendemain, sans aucune explication à leur donner.

Michel Berger poursuit ses études à l'université et obtient à 21 ans une maitrise de philosophie dont le sujet de son étude porte sur l'Esthétique de la pop musique

Les débuts de Michel Berger

Les français découvrent Michel Berger en 1963. En effet, l'artiste participe à l'émission Salut les copains. Il y chante La Camomille. La même année, il enregistre D'autres filles, son premier EP. Le succès est immédiat. En 1966, Michel Berger fait partie de la photo du siècle légendaire des yéyés.

Michel Berger, tout au long de sa carrière, accompagne beaucoup d'artistes dans leur carrière et relance même leur notoriété. Dans un premier temps, Michel Berger produit les deux premiers albums de Véronique Sanson, de qui il partage la vie pendant plusieurs années. En 1975, Michel Berger choisit France Gall comme muse. Il confirme alors son statut d'auteur compositeur de talent. Il écrit pour France Gall : La Déclaration d'Amour et tous les autres titres de la chanteuse. Michel Berger est son producteur pour tous ses prochains albums.

L'artiste au succès confirmé

En 1978, Michel Berger écrit avec Luc Plamondon Starmania. Cet opéra rock rencontre un franc succès sur le territoire national. Plusieurs stars sont à l'affiche : Daniel Balavoine, Maurane, France Gall toujours, Claude Dubois et bien d'autres. Cette comédie musicale est reprise pendant plus de dix ans et certains titres restent aujourd'hui encore de véritables incontournables de la chanson française.

Fort de ce succès, Michel Berger souhaite se concentrer sur sa carrière personnelle dans les années 80. On se souvient de titres emblématiques de son 5ème album intitulé Beauséjour : La Groupie du pianisteQuelques mots d'amour et Celui qui chante.

Les années suivantes, Michel Berger séduit l'opinion publique avec Les Princes des villes, Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux...

Dès 1985, Michel Berger écrit et réalise même les albums de Johnny Hallyday. Rock 'n' Roll Attitude, entre autres. Dans les années 90, plus discret, Michel Berger se démarque toutefois avec l'un de ses plus beaux titres : Le Paradis Blanc. Il tente une nouvelle comédie musicale : La Légende de Jimmy, mais le succès n'est pas au rendez-vous.

En juin 1992, le chanteur décide de sortir un album en duo avec France Gall, sa femme. Double Jeu devait faire l'objet d'une tournée mais celle-ci est annulée suite au décès du chanteur.

Michel Berger fait preuve d'un grand engagement dans l'humanitaire, et plus particulièrement auprès d'Action Ecoles, Ethiopie ou encore Les Restos du Coeur. Il partage cet engagement fort avec France Gall, Daniel Balavoine, Renaud.

Le chanteur meurt d'une crise cardiaque après avoir disputé un match de tennis entre amis à Ramatuelle. France Gall, sa femme depuis 1976, est présente.  Il repose dans un premier temps au cimetière Montmartre avant d'être placé aux côtés de sa fille Pauline en 2012, décédée d'une mucoviscidose en 1997.

(Crédit photo : istock)