De nombreux hommes et femmes de la sphère politique ont perdu la vie un mois de novembre. Celles et ceux qui ont marqué l'Histoire par leurs convictions, leurs combats, leur détermination, ont parfois connu des destins tragiques. Présidents, membres du gouvernement, épouses d'hommes politiques, retour sur les disparitions de novembre de la sphère politique.

Les De Gaulle

Charles de Gaulle a été militaire, résistant et homme d'État français. Charles de Gaulle, né le 22 novembre 1890, est décédé le 9 novembre 1970, à l'âge de 79 ans. Une rupture d'anévrisme lui ôte la vie. Charles de Gaulle est aujourd'hui encore considéré comme l'un des hommes politiques français les plus influents de son siècle. En effet, de Gaulle a été le Chef de la France libre puis le dirigeant du Comité français de Libération nationale tout au long la Seconde Guerre mondiale (1939 - 1945). Ensuite, Charles de Gaulle s'est imposé comme le président du Gouvernement provisoire de la République française (1944 - 1946), le président du Conseil des ministres français (1958 - 1959). Les Français lui doivent également la naissance de la Vème République, durant laquelle il devient président de la République française (1959 - 1969).
Aussi, Charles De Gaulle est connu à travers le monde pour son célèbre Appel du 18 juin. Lors de cet appel, il demande au peuple français de résister contre les Allemands et de rejoindre les Forces françaises libres. Durant sa carrière, De Gaulle a fondé le parti politique RPF (Rassemblement du peuple français). De ses combats divers, on retient également son renoncement progressive à l'Algérie, la décolonisation de l'Afrique noire, le souhait d'une réconciliation franco-allemande, impose la dissuasion nucléaire, retire la France du commandement militaire de l'OTAN, s'oppose à l'entrée du Royaume-Uni dans la Communauté européenne, soutient le « Québec libre », condamne la guerre du Viêt Nam et reconnaît la Chine communiste.
Neuf ans après sa disparition, la femme de Charles de Gaulle décède le 8 novembre 1979, à 79 ans, comme son époux. D'une nature très discrète, Yvonne De Gaulle suit son mari dans sa carrière mais ne donnera par exemple aucune interview. D'ailleurs, le son de sa voix reste un mystère ! Les Français avaient pour habitude de la surnommer Tante Yvonne. Charles et Yvonne se marient le 7 avril 1921, à Calais. Ensemble, ils auront trois enfants : Philippe, Elisabeth, et Anne (atteinte de Trisomie 21). Yvonne de Gaulle entretiendra des liens très fort avec la famille Kennedy. Elle propose même à Jackie, à la suite de l'assassinat de son mari, de venir passer quelques temps à l'Elysée pour se reposer d'une certaine pression médiatique.

John Kennedy et Eleanore Roosevelt

John Fitzgerald Kennedy est né le 29 mai 1917 et perd la vie le 22 novembre 1963 à Dallas lors d'un meeting. Cet événement tragique s'est produit en direct à la télévision, et a été retransmis dans le monde entier. John Kennedy a été le 35ème président des États-Unis dès 1961. Le pays, alors en pleine Guerre Froide, est en crise. Kennedy prône un pacifisme sans faille. Aussi, il souhaite relancer l'économie américaine par le biais du déficit budgétaire. Aussi, il espère mettre fin à la ségrégation raciale. Il s'engage alors auprès de Martin Luther King en 1963 et permet même à un jeune homme noir d'intégrer l'université du Mississippi. Une loi anti ségrégation sera votée après sa mort. Kennedy a des ambitions telles qu'il souhaite que les Etats-Unis avancent en matière de conquête spatiale, selon le plan de la New Frontier. Le programme Apollo est lancé en 1961. John Kennedy est un homme charismatique, apprécié des Américains pour sa bonne humeur, son énergie, sa compréhension constante et le glamour du couple qu'il forme avec Jackie.

Anna Eleanor Roosevelt est née le 11 octobre 1884 et perd la vie le 7 novembre 1962, à 78 ans. Elle n'est autre que l'épouse du président américain démocrate, Franklin Delano Roosevelt (1933-1945). Eleanor Roosevelt s'impose comme la première épouse d'homme politique à tenir de réels engagements. De cette manière, elle devient la première présidente de la Commission présidentielle américaine sur le statut de la femme et préside la commission chargée de rédiger la Déclaration universelle des droits de l'homme. Avec son mari, ils sont considérés comme l'une des familles les plus riches et influentes de l'ouest américain. Ensemble, ils auront d'ailleurs 6 enfants. Eleanor Roosevelt trouvera sa place sur la scène politique lorsque son mari, atteint de poliomyélite, s'affaiblit. La première dame est aussi très impliquée dans le féminisme et participe à la fondation, entre autres, du Women Airforce Service Pilots.

Georges Clemenceau

Né le 28 septembre 1841, Georges Clemenceau meurt le 24 novembre 1929. Clemenceau est connu pour avoir été un homme d'État français, Président du Conseil en 1906, Ministre de l'Intérieur et Sénateur, défenseur de l'amnistie pour les Communards, etc. De ses convictions, on retient sa volonté de séparer l'église de l'état, mais aussi de mettre un terme à la colonisation. Homme politique engagé et déterminé, il est très actif dans défense du Capitaine Dreyfus (Affaire Dreyfus). Aussi, il souhaite faire son possible pour que l'Alsace-Moselle revienne à la France (perdue en 1871). Clemenceau traverse la Première Guerre mondiale avec beaucoup de ferveur et de détermination. Son objectif est de l'emporter sur les Allemands. Ainsi, beaucoup l'appelleront Père la Victoire.
En 1919, Clemenceau demande, lors de l'Armistice, de rendre hommage aux soldats morts au front en déposant des fleurs sur leur tombe. C'est de cet instant qu'est née la tradition française du fleurissement des tombes et de l'importance du souvenir. Malgré l'attachement du peuple pour cet homme aux fortes valeurs, il ne se présente pas aux élections présidentielles. Il décède des suites d'une maladie rénale à 88 ans. Georges Clemenceau repose en Vendée.

(Crédit photo : iStock)