Comment entretenir les fleurs d’une sépulture ?

C'est une étape importante pour les proches d'un défunt : se recueillir sur la sépulture de l'être cher disparu. Aussi, les monuments funéraires nécessitent d'être entretenus tout au long de l'année pour que ce moment puisse se passer dans les meilleures conditions possibles. Arrosage et entretien des fleurs et des plantes, nettoyage de la pierre tombale et de l'urne cinéraire, désherbage, dépoussiérage... Comment faire pour entretenir au mieux les monuments funéraires ? Réponses.

Une responsabilité légale

Il convient de noter que l'entretien d'une sépulture, quelle qu'elle soit, est encadré par la loi. Ainsi, les propriétaires de concession doivent s'engager à respecter l'entretien du monument funéraire. Les dépositaires de la concession et les ayants-droit doivent alors tout mettre en œuvre pour respecter cette clause et ce, tout au long de la durée de la concession.

Sans entretien, une sépulture laissée à l'abandon peut être reprise par la mairie et rendue de nouveau disponible pour une autre famille. L'article L2223-17 du code général des collectivités territoriales encadre cette initiative.

L'entretien régulier d'une sépulture

Cet entretien régulier permet de maintenir la tombe, l'urne cinéraire, en bon état et ne demande pas forcément des visites fréquentes. En effet, bien que le recueillement soit un acte important pour les personnes en deuil, certains endeuillés n'éprouvent pas le besoin d'aller sur la sépulture fréquemment.
Aussi, il faut tout de même penser à entretenir celle-ci.

  • Une fois par an : retirer la mousse de la sépulture ;
  • Nettoyer la pierre tombale, la plaque commémorative, l'urne : dépoussiérage, balayage, rinçage à l'eau ;
  • Désherber le lieu du souvenir ;
  • Fleurir la tombe, l'urne cinéraire...

Des fleurs et plantes existent pour chaque saison et sont donc adaptées soit aux grandes chaleurs soit aux périodes de grand froid. Cela permet à la famille d'embellir la sépulture du défunt pour l'honorer, avec un entretien moindre.

Faire appel à une entreprise spécialisée

Aujourd'hui, de nombreuses entreprises proposent aux familles de les soulager de l'entretien de la sépulture de l'être cher disparu. Par le biais de formules, les experts s'engagement alors :

  • A nettoyer la sépulture ;
  • A fleurir le lieu de recueillement du défunt ;
  • A l'entretenir ;
  • A réparer la sépulture en cas de fissure, de casse, d'infiltration, etc.

Comment ça marche ? Après avoir choisi la formule adaptée aux besoins (bien souvent il faut choisir une périodicité d'intervention à savoir hebdomadaire, mensuelle, bimensuelle...). Il suffit à la famille de choisir la composition florale (adaptée à la saison) à déposer sur la sépulture. Un expert se charge alors de s'y rendre, brosse, lave et sèche le monument funéraire. Puis, il lave les objets funéraires d'ornements, avant de poser la ou les composition(s) choisie(s). Ensuite, un compte-rendu est envoyé à la famille avec une photo avant/après. Il faut compter environ 450 euros pour plusieurs passages par an. Les événements importants tels que la Toussaint sont aussi gérés par les entreprises. Elles se chargent alors de fleurir la tombe en prévision des visites.
Ce service est utile lorsque les proches du défunt vivent loin du cimetière ou du colombarium. C'est aussi une alternative intéressante pour les personnes à mobilité réduite, en perte d'autonomie, qui souhaitent plus que tout continuer de rendre hommage à leur défunt, à défaut de pouvoir s'y rendre (hospitalisation, résident EHPAD, voyage de longue durée...).

L'entretien d'un monument funéraire est donc essentiel. D'abord, il s'agit d'une responsabilité légale, puis d'une responsabilité morale. En effet, cet entretien permet de rendre hommage au défunt, avec respect. Cette dernière demeure doit faire l'objet d'une grande attention pour que le souvenir du défunt reste digne, intègre, et fidèle à ce qu'il représentait pour les endeuillés de son vivant.

(Crédit photo : istock)