Le mois de novembre est un moment riche en émotions. A l'occasion de la Toussaint, bon nombre de familles se sont rendues sur la tombe d'un proche pour y déposer des fleurs. D'autres ont arpenté les allées des plus beaux cimetières pour rendre hommage à une célébrité décédée en novembre. Pour la deuxième fois ce mois-ci, nous honorons quelques stars disparues en ce onzième mois de l'année. Tour d'horizon.

Les acteurs décédés en novembre

Ils s'appellent tous les deux Jean et ont conquis les Français par leur jeu d'acteur : Jean Gabin et Jean Marais.

Jean Gabin est né le 17 mai 1904 et meurt le 15 novembre 1976 d'une leucémie à 72 ans. Figure incontournable du cinéma français, le physique de Jean Gabin le conduira à interpréter de nombreux rôles d'hommes durs, de truands, ou de policiers que rien n'arrête. Les Français ont admiré Gabin dans 95 films, pour beaucoup devenus de véritables classiques du cinéma. On se souvient par exemple de Le Quai des brumes (1927), Gueule d'amour (1937), Pépé le Moko (1937), La Bête humaine (1938), La Grande Illusion (1937), Touchez pas au grisbi (1954), La Traversée de Paris (1956), Un singe en hiver (1962), Le Pacha (1968) ou Le Chat (1971). Gabin s'entoure des plus grands acteurs du moment tels que Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou encore le mythique Alain Delon.

Né quant à lui le 11 décembre 1913, Jean Marais décède le 8 novembre 1998, à l'âge de 84 ans. Acteur français, récompensé du César d'honneur en 1993, Jean Marais est connu pour ses rôles dans les films suivants : La Belle et la Bête (1946), Le Bossu (1959), Le Capitan (1960), Le Capitaine Fracasse (1961) et la trilogie Fantômas avec Louis de Funès : Fantomas (1964), Fantômas se déchaîne (1965) et Fantômas contre Scotland Yard (1967). L'acteur joue dans beaucoup de films de Cape et d'épée avec Bourvil.

Les chanteurs disparus en novembre

Elle est à l'origine de l'une des chansons les plus connues du répertoire français : Barbara. Née le 9 juin 1930, Barbara décède le 24 novembre 1997 des suites d'importants soucis respiratoires. Elle n'avait que 67 ans. Barbara s'est imposée comme chanteuse française, auteure-compositrice-interprète de chansons aux paroles poétiques et engagées. Les rythmes uniques de ses compositions associés à la voix chargée d'émotions de Barbara en ont fait une artiste complète et adulée. Pendant quarante ans, des airs mythiques de Barbara ont retenti ici et là comme Une petite cantate, (1964), Dis, quand reviendras-tu ? (1964), Nantes (1963), Göttingen (1964), La Dame brune (1967), L'Aigle noir (1970), Marienbad (1973) ou encore Ma plus belle histoire d'amour (1966), écrite spécialement pour ses fans. Depuis 2010, le Prix Barbara récompense chaque année une jeune chanteuse francophone.

Chanteur britannique, dont la voix aux quatre octaves a fait l'objet de beaucoup d'études et d'admiration : Freddie Mercury. Né en Tanzanie le 5 septembre 1946, Freddie Mercury, de son vrai nom Farookh Pluto Bulsara, perd la vie le 24 novembre 1991, du Sida. Principalement connu pour avoir été le chanteur du groupe rock Queen, Freddie Mercury est considéré comme l'un des plus grands chanteurs du XXe siècle et l'un des plus populaires. Les titres du groupe restent encore aujourd'hui de véritables classiques rock : Bohemian Rhapsody, Somebody to Love, We Are the Champions, Don't Stop Me Now ou encore Crazy Little Thing Called Love. Freddie Mercury a d'ailleurs été classé par le magazine américain Rolling Stone dans la liste des « plus grands chanteurs de tous les temps ».

Les écrivains décédés en novembre

Elle a bercé notre enfance grâce à une littérature de jeunesse qui ne prend pas une ride : Enid Mary Blyton. Née le 11 août 1897, l'écrivain britannique perd la vie le 28 novembre 1968. Célèbre plume pour enfants, on doit à Enid Blyton de nombreuses collections de livres tels que : Le Club des Cinq, Le Clan des Sept, ou encore le très célèbre Oui-Oui. Ses romans traversent le monde et connaissent un succès phénoménal au point d'être adaptés à la télévision ou en films. On estime que Blyton a vendu plus de 400 millions d'exemplaires de ses ouvrages. D'ailleurs, en 2006, Enid Blyton est le cinquième auteur le plus traduit avec 3300 traductions dans plus de quarante langues différentes.

Arthur Rimbaud est également un auteur, un poète célèbre décédé au mois de novembre. Né le 20 octobre 1854, c'est le 10 novembre 1891 qu'un cancer lui ôte la vie à seulement 37 ans. Arthur Rimbaud, de sa courte vie, brille en tant que poète français, et incarne même l'une des figures premières de la littérature française. Rimbaud aura déchaîné les passions, fait l'objet de nombreuses légendes notamment autour de Paul Verlaine. Selon lui, le poète doit être « voyant » et « absolument moderne ». On se rappelle les vers de Rimbaud dans Le Bateau ivre (1871), Une saison en enfer (1873), Illuminations (1872-1875) ou Voyelles (1871) qui comptent parmi les plus célèbres de la poésie française.

(Crédit photo : iStock)