Les formations pour les aidants de personnes âgées

Les personnes âgées représentent une part importante de la population de 20,5 % d’après l’INSEE (au 1er janvier 2020 ). Conséquence directe du babyboom. Plus le temps avance, plus les français vivent longtemps. On estime d’ailleurs que d’ici 2070, les seniors de plus de 65 ans représenteraient une part de 28% de la société. Fragiles face à la perte d’autonomie et aux handicaps potentiels, des formations françaises existent pour aider les familles à accompagner au mieux leurs aînés. Comment et pourquoi devenir aidant ? Explications.  

Pourquoi devenir aidants de personnes âgées ?  

Qui n’a jamais souhaité venir en aide à une personne âgée en difficulté ? Que ce soit dans sa famille ou son entourage plus ou moins proche, il n’est pas rare de voir des mouvements de solidarité naître ici et là au sein même du cercle familial.  

En effet les personnes âgées sont fragiles. Leur santé est fébrile et certains handicaps viennent menacer leur autonomie au quotidien. La famille se retrouve parfois démunie et ne sait pas comment agir entre tristesse de voir son proche faiblir et méconnaissance de l’aide à lui apporter.  
Devenir aidant de personnes âgées, c’est s’engager auprès d’elles pour les soutenir et les accompagner dans les tâches journalières. C’est une manière de mieux comprendre son parent, dans la plupart des cas, et de l’aider à appréhender sereinement son avenir. Un lien se crée entre l’aidant et la personne âgée. Une confiance mutuelle, une meilleure compréhension des besoins et des attentes. Les formations pour devenir aidants permettent aux aidants de se mettre à la place des personnes âgées en difficulté et de trouver les solutions adaptées à leurs conditions de vie. 

Qui peut devenir aidant ?  

Les formations proposées par l’Association Française des Aidants sont gratuites et donc accessibles à tous. Être aidant doit avant tout être une question de volonté profonde. Tout le monde peut le devenir à condition de s’informer voire même de se former pour apporter l’aide adaptée et nécessaire aux personnes âgées.

A plus petite échelle, vous êtes déjà aidant lorsque par exemple :  

  • vous accompagnez votre grand-mère faire ses courses 
  • vous rendez visite à vos parents, âgés, régulièrement et les amenez à leurs rendez-vous médicaux  
  • vous mettez en place des aides extérieures proposées par les CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) pour soulager vos proches (aide ménagère, infirmière à domicile, portage de repas) 

Être aidant, c’est avoir l’envie de soutenir son parent, le soulager au quotidien. C’est aussi être capable de prendre sur soi, d’être confronté à des situations difficiles. Les personnes âgées peuvent se montrer désespérées face à leur perte d’autonomie et refuser l’aide extérieure, par peur de perdre leur dignité. Il faut donc être psychologiquement prêt à les soutenir dans le respect et la compréhension. 

La formation en quelques points clés  

La formation française des aidants propose une formation en présentiel ainsi qu’une formation en ligne, privilégiée en cette période de crise sanitaire. Cette dernière comporte plusieurs modules, gratuits et accessibles directement depuis un ordinateur. Ces modules sont assez courts et durent environ 30 min.  
Voici les thèmes abordés durant la formation : 

  • Module 1 : Quand la maladie, le handicap s’immisce dans la relation au proche 
  • Module 2 : Être aidant, une posture, des besoins, des attentes et des limites 
  • Module 3 : La relation au quotidien avec son proche 
  • Module 4 : Trouver sa place avec les professionnels 
  • Module 5 : Comment s’y prendre avec son proche pour les gestes de la vie quotidienne ? 
  • Module 6 : Comment concilier sa vie d’aidant avec sa vie personnelle et sociale ? 

Cette formation à distance n’est pas diplômante. Elle a pour vocation de transmettre une manière bienveillante et sécurisante d’accompagner un proche à un moment difficile de sa vie. Les aidants ressortent de cette formation avec toutes les informations nécessaires à la mise en œuvre de leur accompagnement. 

La formation aux aidants étant inscrite dans la loi, vous pouvez également vous rapprocher de la Croix Rouge, ou de la Protection Civile pour être formés sur les gestes de premiers secours. Il est également conseillé de faire appel à un professionnel de santé qui saura répondre à vos questions. Enfin, pour les personnes atteintes d’handicap ou de maladies dégénératives, plusieurs formations sont à la portée des aidants et dispensées par le CCAS, la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), ou encore le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination). 

(Crédit photo : istock)