L’accueil familial est un dispositif permettant à une personne âgée et/ou en situation de handicap d'être accueillie au domicile d'un accueillant familial. Cette solution alternative à la maison de retraite lui permet notamment de continuer à vivre dans un cadre convivial et chaleureux. Explications.

Qu’est-ce que l’accueil familial ?

Les familles d’accueil sont des familles agréées qui hébergent sous leur toit jusqu’à 3 seniors (ou 4 si elles choisissent d’héberger un couple). Ces dernières obtiennent un agrément de 5 ans renouvelable et font régulièrement l’objet de contrôles.

Les accueillants familiaux sont rémunérés pour cette prestation. En effet, leur mission ne se limite pas seulement à l’accueil des personnes âgées. Ils doivent leur consacrer du temps et les accompagner dans les gestes de la vie quotidienne : toilette, habillage, préparation des repas, lessive, rendez-vous chez le médecin… Ils sont parfois épaulés par des aides à domicile et par des infirmières.

L’accueil familial se caractérise par sa souplesse. Il peut être temporaire (à la suite d’une hospitalisation par exemple), permanent, à temps plein, à temps partiel ou encore séquentiel (tous les week-ends). Ce mode d’hébergement s'adresse aux personnes âgées seules ou en couple, autonomes ou dépendantes, en situation de handicap, et même à celles atteintes d’une pathologie neurodégénérative, comme la maladie d’Alzheimer.

Vivre en accueil familial : les avantages pour les personnes âgées                                                                                                                

L’accueil familial est avantageux à plusieurs égards pour une personne âgée. Cette dernière bénéficie d’une chambre individuelle (9 m2 minimum), d’une salle de bain privée et a accès à l’ensemble des pièces communes de la maison (salon, salle à manger, cuisine…). Ainsi, elle bénéficie de son indépendance et de son intimité, tout en ayant l’opportunité de partager de vrais moments de vie avec les membres de la famille. Il est par exemple possible de participer à la préparation des repas ou d’aider les enfants à faire leurs devoirs.

Vivre en famille d’accueil permet de lutter contre la solitude, l’isolement et de tisser des liens intergénérationnels. Le cadre de vie est agréable et la présence de tierces personnes stimulante au quotidien. Tout ceci retarde la perte de l’autonomie et garantit le confort matériel comme psychologique de la personne accueillie. Cette solution d’hébergement alternative est en outre plus économique que l’EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ou que la résidence services seniors.

Comment trouver une famille d’accueil ?

Pour obtenir la liste des accueillants familiaux agréés à proximité de chez vous, il faut vous adresser au service médico-social de votre conseil départemental ou prendre contact avec votre point d’information local (CLIC, CCAS ou MDPH). Vous pouvez alors rencontrer une ou plusieurs familles proches de chez vous et qui partagent votre projet de vie.

Par la suite, une fois votre choix arrêté, il est nécessaire de signer un contrat fixant les caractéristiques de l’accueil familial, ses conditions matérielles et financières, ainsi que les obligations de chacune des parties. Le coût du service est variable. Dans tous les cas, les personnes accueillies peuvent bénéficier de l’APA à domicile (allocation personnalisée d'autonomie), d’aides au logement et/ou de l'ASH (l’aide sociale à l’hébergement).

(Crédit photo : iStock)