La dénutrition est un fléau, notamment au sein des personnes âgées de plus de 70 ans. Déjà en 2021, les chiffres révélés par le gouvernement étaient alarmants : en France, près de 2 millions de personnes souffrent de dénutrition. Parmi elles, 400 000 personnes âgées à domicile sont touchées, 270 000 personnes âgées en Ehpad sont dénutries. Mais ce n'est pas tout, 10 % des Français de plus de 70 ans encore chez eux sont concernés par la dénutrition. Sans oublier les plus jeunes : 10 % des enfants hospitalisés se veulent dénutris. Enfin, l'estimation indique qu'environ 30 % des personnes hospitalisées et 40 % des malades atteints de cancer le sont également. La dénutrition est le facteur déclenchant d'une perte d'autonomie sans précédent, difficile à détecter jusqu'alors. Ainsi, des innovations voient le jour pour lutter contre la dénutrition. Parmi elles, E-Nutriv, une application permettant de prévenir, détecter et lutter contre la dénutrition en France. Explications.

Qu'est-ce que la dénutrition des personnes âgées ?

Pour fonctionner correctement, l'être humain doit se nourrir. Il doit alors ingérer quotidiennement des aliments riches en nutriments, en énergie, en protéines pour vivre normalement.

Lorsqu'un déséquilibre survient parce que l'individu ne mange plus suffisamment, ou qu'il ne mange pas ce dont son corps à besoin, une perte de poids peut survenir. Cet amaigrissement peut ne représenter aucun risque, mais les personnes âgées sont très fragiles face à cette perte de poids, qui peut engendrer une dénutrition.

La dénutrition correspond donc à l'état du corps humain, lorsqu'il ne reçoit plus assez de quoi fonctionner correctement. le corps se transforme :

  • La personne perd en masse musculaire ;
  • L'individu perd également du tissu adipeux (autrement dit, la graisse) ;
  • Cette perte simultanée tend à ce que la personne perde énormément de poids.

Il faut pour cela rappeler les besoins énergétiques d'une personne. Bien évidemment, cela varie en fonction des gens, de leur âge, de leur activité physique, de leur santé.
Déjà, rien que pour que le corps fonctionne correctement au repos, ce qu'on appelle le métabolisme de base, il faut ingérer un nombre minimum de calories. La méthode d'Oxford permet de calculer ce métabolisme de base : 14,2 x poids corporel en kg + 593 = nombre de calories chaque jour.

En moyenne, une femme de 70 ans a besoin de 30 kcal/kg. Si cette dernière est dénutrie, elle aura besoin de 40 kcal/kg.

Si la personne âgée mange moins de calories que son métabolisme de base en a besoin, son corps puisera dans les réserves de graisse. Mais lorsque la personne est malade, son métabolisme change et c'est dans la masse musculaire que le corps puise, engendrant alors une perte d'autonomie car les gestes du quotidien deviennent difficiles sans énergie.

Qu'est-ce que l'application E-nutriv ?

Le programme E-nutriv est une application à installer sur les nouvelles technologies telles qu'un téléphone, une tablette, un coussin peseur, une balance, avec des conditions de pesée simples, adaptées et confortables..

Cette application a pour objectif de veiller à l’évolution du poids des personnes suivies et notamment des personnes âgées vivant encore chez elles. En effet, la dénutrition est parfois difficile à détecter chez les personnes âgées, surtout lorsqu'elles sont isolées de leur famille, et suffisamment autonomes pour ne pas bénéficier de services à la personne.

Ainsi, depuis leur domicile directement, les personnes âgées sont suivies sur leur poids. Dès qu'une baisse de poids apparaît, les proches de la personne âgée sont avertis tout comme les soignants du senior.

A ce jour, l'application est testée dans le Haut-Rhin, et le Territoire de Belfort.

Comment fonctionne E-nutriv ?

L'application E-nutriv repose sur plusieurs leviers :

  • Prévenir la dénutrition en adressant des conseils nutritionnels aux personnes âgées, en expliquant cette maladie, les symptômes à surveiller, etc ;
  • Détecter la dénutrition si une perte de poids est constatée par un professionnel de santé ;
  • Orienter vers un professionnel de santé adapté à la situation de la personne âgée.

Cette application devient donc un allié de taille pour les personnes âgées et leur famille ! C'est un accompagnement de chaque instant qui permet, si dénutrition il y a, de pouvoir traiter la personne âgée et lui permettre de rester chez elle le plus longtemps possible.

Voici le processus pour se lancer dans l'aventure E-nutriv :

  • Un premier rendez-vous a lieu au domicile de la personne âgée, avec un coordinateur de terrain : le professionnel établit un diagnostic de son alimentation, de son poids, de son IMC, en présence d'un proche si la personne âgée le désire.
  • Ensuite, un suivi à distance est mis en place et chaque mois grâce à une tablette connectée, la personne âgée est pesée avec la balance connectée ;
  • S'il existe une variation de poids ou d'un indicateur notable, les proches sont alertés tout comme le coordinateur ;
  • En fonction du nouveau diagnostic établi avec les proches et la personne âgée sur les raisons de cette perte de poids, le patient est orienté vers un médecin adapté.

Le suivi de l'alimentation des personnes âgées est un enjeu national. Face à l'isolement auquel elles doivent faire face en vieillissant, les personnes âgées doivent impérativement être suivies pour prévenir les risques de dénutrition, mais aussi la détecter et la soigner tant que possible. Cette application vise aussi à intégrer les proches du senior dans cet accompagnement pour lui permettre de rester le plus longtemps à son domicile.

(Crédit photo : iStock).