Covid 19 : quid des seniors à leur domicile

Les seniors confinés à leur domicile en grande souffrance

Il semblerait que ce soit la population oubliée de l’épidémie que traverse la France depuis 2020. Les seniors à domicile demeurent en effet la part la plus importante des 65 ans et plus. Plus vulnérables à la maladie, surtout lorsqu’elle prend des formes agressives, comment vivent-ils cette crise sanitaire ?

Les seniors et la Covid 19, population isolée en déclin

Une étude menée en mai 2020 par l’observatoire Ergocall, spécialiste de la santé pour les plus âgés, indique ainsi que 41% des seniors interrogés n’avaient reçu aucune visite lors des deux derniers mois du premier confinement.

Cette population est d’autant plus à risque lorsqu’elle se retrouve coupée de toute interaction sociale. En effet, au risque de décès associé aux formes sévères de la maladie s’ajoutent les risques habituels engendrés par la vieillesse : chute grave (1ère cause de mortalité chez les seniors), dégradation de l’état psychique, manque d’effort physique… Parmi eux, 57% n’ont pas d’aide de professionnels à domicile, et 34% ont vu leurs interventions diminuées ou supprimées.

Les seniors à domicile, entre sentiment d’angoisse et de sécurité face au virus

Cette période de crise sanitaire est donc logiquement source d’angoisses pour beaucoup : 56% des seniors redoutent le prolongement du confinement. L’anxiété refait surface à l’idée de se retrouver seul chez eux. Unique option envisageable pour ne prendre aucun risque face au virus. Un résultat paradoxal, à mettre en comparaison avec un grand sentiment de sécurité : 93% des interrogés déclarent pourtant se sentir plus en sécurité en restant à domicile. L’étude Ergocall souligne donc toute la complexité de la lutte contre le virus pour les plus âgés. Il y a la nécessité d’agir plus largement à la faveur de nos aînés. L’étude invite à d’autant plus de solidarités au sein des différents acteurs en lien, aidants comme soignants, proches ou membres d’associations.

Aider les seniors isolés à surmonter l’épidémie et le confinement

L’avenir étant incertain face à cette épidémie mondiale, il est important de redoubler d’efforts pour trouver des activités à faire chez soi. L’objectif premier pour nos seniors devient alors d’occuper leur esprit et leur temps en toute sécurité. Mots croisés, poterie, couture, il suffit de leur apporter le nécessaire pour qu’ils puissent passer le temps. Des tablettes ont même été conçues pour les plus de 65 ans afin de leur permettre de réaliser des appels vidéo avec leurs proches. Se voir à distance, une alternative qui apporte un peu de réconfort. Encore plus lorsque le contact avec les petits-enfants est déconseillé depuis plusieurs mois. Des associations ont également mis en place des appels téléphoniques toutes les 48 heures pour les seniors isolés.

Pour en savoir plus sur la dépendance des seniors et ce qu’il vous est possible de faire pour un proche qui serait concerné, retrouvez plus d’informations et d’offres partenaires sur le site www.bienvivremaretraite.fr.