Repousser la perte d’autonomie d’une personne âgée est indispensable pour lui permettre de vivre à domicile plus longtemps. De nombreuses personnes âgées ne se voient pas évoluer autre part que chez elles, dans un cadre réconfortant où elles ont tous les souvenirs de leur vie passée. Il peut être difficile de conserver cette autonomie à domicile lorsque la personne a besoin d'aide pour les tâches quotidiennes. Apprendre à se déplacer, prévoir de retirer les obstacles pour éviter les chutes, s’assurer d’une alimentation équilibrée et adaptée, veiller à la prise des médicaments, et s’assurer que les équipements sont adaptés au handicap de la personne sont autant de pistes d’améliorations que nous vous prodiguons dans cet article.

Pourquoi une personne âgée perd-elle de son autonomie ?

La perte d’autonomie est la principale raison qui pousse les personnes âgées à quitter leur domicile, ce qui est souvent ressenti comme un échec, un abandon de sa vie passée et un véritable crève-cœur qui peut avoir des conséquences néfastes sur le mental de nos ainés.

Pour autant, cette perte d’autonomie n’est pas une fatalité, et l’âge n’explique pas tout… A partir de 30 ans, nous perdons tous 1% de notre masse musculaire, et cette perte augmente à partir de 50 ans. La sédentarité des personnes âgées accélère encore ce processus qui entraine rapidement une sarcopénie et on estime qu’entre 10 et 30% des sexagénaires en sont atteints. La sarcopénie est une perte massive de la force musculaire qui entraine des troubles de l’équilibre, des difficultés à marcher et une fragilité générale des personnes âgées. Pratiquer une activité sportive quotidienne est une nécessité absolue, quel que soit votre âge et à partir de 50 ans cela devrait même être obligatoire…

Personne ne peut récupérer une santé physique correcte à l’âge de 65 ans, alors qu’elle n’a jamais pratiqué d’activité physique avant. Pour les vrais non sportifs, il est important dès l’âge de 50 ans de s’obliger à, sinon courir, marcher tous les jours au moins 30 minutes, d’un pas soutenu, vous devez sentir vos jambes tirer. Non seulement cette activité basique va vous permettre de remuscler votre corps et en particulier vos jambes, base de votre autonomie, mais elle va vous apporter un tonus musculaire indispensable pour votre équilibre. Ce n’est pas tout, cette marche va également faire du bien à votre cœur et va au fil du temps vous décrasser.

L’alimentation est un autre élément extrêmement important à prendre en compte à partir d’un certain âge. La solitude, la maladie, la rupture de lien social, la perte des être chers, sont autant de raisons qui peuvent pousser une personne âgée à se laisser aller, et simplement oublier de se nourrir correctement. Il est pourtant prouvé que les personnes âgées doivent, plus que quiconque manger équilibré et s’imposer des protéines à chaque repas. La prise quotidienne et régulière de protéines va permettre à la masse musculaire de ‘fondre’ moins vite, et comme nous l’avons noté plus haut, la masse musculaire de nos ainés tient uniquement aux courts moments d’activité physique et à leur apport nutritionnel. Une personne âgée qui se nourrit mal aura une perte d’autonomie plus rapide et un organisme trop fragile pour pouvoir se déplacer en toute sécurité.

Bien sûr, les maladies, telles que l’Alzheimer, la maladie de Parkinson ou d’autres peuvent être sources de perte d’autonomie. Mais une personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson et ayant une bonne forme physique, et une alimentation saine et équilibrée n’aura pas les mêmes difficultés qu’une personne qui reste statique en attendant que la maladie gagne du terrain.

Repousser la perte d'autonomie des personnes âgées

Prendre conscience des raisons qui entrainent une perte d’autonomie est une chose, mais se contraindre à repousser les mauvaises habitudes acquises au fil des années n’est pas si simple. Repousser la perte d’autonomie est un travail quotidien qui oblige la personne à des efforts rigoureux et une constance sans équivoque. S’obliger à bouger, régulièrement pendant la journée, ne pas rester statique plus de 2 heures d’affilé, avoir la bonne posture lorsque vous vous asseyez, faire travailler vos bras, vos coudes et vos épaules. Travailler sa souplesse également au niveau des articulations des jambes. Ne pas laisser de raideur s’installer.

Il existe de nombreux exercices physiques adaptés selon les âges, et les contraintes de certaines personnes. Ainsi, on peut très bien être privé de ses jambes, pour diverses raisons, et se maintenir en forme afin de repousser sa perte d’autonomie. Pour certaines personnes, le simple fait de sortir une fois par jour pour acheter du pain et des légumes leur permet de se maintenir grâce à cette routine et une alimentation équilibrée et adaptée à leurs besoins.

Pour certaines personnes, le fait de sortir peut être un problème car elles ne s’en sentent pas la force ou le courage. Il existe des associations d’aide au maintien à domicile comme l’adiam qui vous permettront d’une part de vous accompagner lors de votre sortie quotidienne, pour que vous vous sentiez en sécurité et évitiez les chutes, mais également vous aider à préparer à manger, à prendre vos médicaments, ou encore pour votre toilette intime. Ces services sont souvent accompagnés de tout un panel d’aidants pluridisciplinaires qui vous apporteront tout le soutien dont vous avez besoin pour repousser votre perte d’autonomie en vous permettant de rester à votre domicile.

Qu’il s’agisse d’une aide psychologique, pour aider votre aîné à passer une étape dans sa perte d’autonomie, ou les conseils d’un ergothérapeute, pour aménager son domicile au mieux pour lui permettre d’y vivre en toute sécurité plus longtemps, ce seront autant de ressources nécessaires pour lui permettre de rester indépendant et autonome.

La personne âgée doit accepter et avoir confiance dans les aidants intervenant auprès d'elle, qu’ils soient externes ou familiaux. Ces derniers se doivent d’être disponibles pour l'aider dans tous ses besoins, et vous comprendrez qu’il est souvent plus facile de faire appel à des professionnels pour certaines tâches du quotidien.

(Crédit photo : iStock)