les disparitions célèbres du mois de février

On poursuit cette semaine encore les hommages aux célébrités du monde entier décédées un mois de février. Du Royaume Uni en passant par la France sans oublier les Etats-Unis, retour sur les étoiles de la semaine qui ne cessent de briller dans nos mémoires.  

Le Royaume Uni, une femme, une histoire 

Si l’on connaît inévitablement la reine d’Angleterre Elisabeth II, sa sœur cadette n’en est pas moins connue. Margaret du Royaume Uni est née en 1930 et a rendu son dernier souffle le 9 février 2002. Alors que sa sœur règne, Margaret, quant à elle, fait davantage parler d’elle dans les journaux people et est même surnommée “La Princesse Rebelle”. Très belle, elle fait vibrer de nombreux cœurs d’hommes pour finir par épouser en 1960 Antony Armstrong-Jones. Sarah et David naissent de leur union. Ce premier mariage moderne de la famille Royale prend fin en 1978. Elle meurt en 2002 des suites d’accidents vasculaires successifs.  

Les icônes françaises lèguent leurs répliques 

Le monde cinématographique pleure la disparition de Martine Carol en 1967, alors qu’elle n’a que 47 ans. Le sex symbol du cinéma français des années 50, la “Caroline Chérie” de toute une génération trouve la mort dans son hôtel de Monte Carlo. Les rumeurs veulent qu’elle se soit suicidée tandis qu’une crise cardiaque reste la cause officielle de sa disparition. Atout charme de nombreux films, Martine joue aux côtés de Jean Gabin ou encore Pierre Brasseur. Evincée des projecteurs par Brigitte Bardot au début des années 60, Martine tombe en dépression et meurt quelques années plus tard. Alex Metayer, précurseur des spectacles de one man show, est connu pour ses talents d’humoristes en France. Celui qui dépeint le Français comme monsieur “tout le monde”, avec ses qualités et ses défauts, joue sur les plus grandes scènes. Ses personnages extravagants, qu’il interprète entre humour et émotion, séduisent le public qui apprécie les sketchs du comédien sur fond de critique sociale. Alex décède brutalement à 73 ans, le 21 février 2004, des suites d’un cancer. 

Les Etats-Unis perdent deux stars

Katherine Helmond et Sylvia Plath ont succombé un mois de février. La première, Katherine Helmond, est une actrice américaine texane connue pour plusieurs rôles dans différentes séries. La plus notable reste sans conteste Madame est servie, dans laquelle elle interprète le rôle de Mona Robinson de 1984 à 1992. Elle remporte d’ailleurs le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle en 1989. Elle meurt en 2019, à l’âge de 89 ans. Sylvia Plath est une auteure américaine de renom née près de Boston. Elle brille dans l’écriture de poèmes, d’essais, de nouvelles et d’un roman. Mariée au poète et écrivain britannique Ted Hughes, elle publie de nombreux recueils de poèmes grâce à lui. Sylvia et Ted ont deux enfants : Frieda et Nicholas. Elle fait une fausse couche lorsqu’elle attend son troisième enfant. La tristesse s’empare d’elle et ses futurs poèmes en sont empreints. C’est également lorsqu’elle se sépare de Ted que ses poèmes connaissent leurs heures de gloire par leur intensité, leur noirceur et leur profondeur. En 1962, Sylvia décide d’emménager à Londres avec ses enfants. Le 11 février 1963, alors en pleine dépression, Sylvia se suicide au gaz dans sa cuisine, alors que ses enfants dorment à l’étage.