De prime abord peu attrayants, voire effrayants, les cimetières sont rarement les lieux vers lesquels se diriger pour découvrir une ville. Pourtant, la France, comme de nombreux pays, abritent des trésors inavoués sur ces lieux aussi mystiques qu’intriguant. Sépultures de célébrités, patrimoine architectural, décor poétique… Voici une sélection de cinq cimetières français à désacraliser et à découvrir.

Le Père Lachaise, cimetière des célébrités, à Paris

Situé dans le 20ème arrondissement de Paris, le cimetière du Père Lachaise est le plus visité au monde et connu comme le plus prestigieux. Etendu sur 44 hectares et n’abritant pas moins de 70 000 concessions, le célèbre cimetière attire chaque année des miliers de visiteurs. Et pour cause, on peut y apprécier des œuvres d’art funéraire mais aussi y retrouver bon nombre de célébrités. De la littérature à la musique, de la politique au cinéma, les personnalités publiques inhumées au Père Lachaise ne manquent pas : Jean De la Fontaine, Edith Piaf, Jim Morisson, Oscar Wilde, Guillaume Apollinaire… reposent dans ce vaste lieu au cœur de la ville des Lumières. Des visites guidées y sont organisées, ce qui permet d’en savoir plus sur les rituels et anecdotes historiques.

A l’instar du Père Lachaise, le cimetière de Montparnasse ou encore de Montmartre, situés tous deux dans la capitale, méritent également le détour pour les célères défunts qu’ils accueillent et pour leur richesse patrimoniale.

Le cimetière marin, à Sète, au bord de la Méditerranée

Avec pour seul bruit celui des vagues, les sépultures se dressent dans un paysage méditerranéen. En effet, le cimetière marin de Sète, de la même façon que le cimetière marin de Saint-Tropez, se situe face à la mer. Non seulement populaire pour ce décor maritime exceptionnel, le cimetière de Sète est aussi connu pour y faire reposer Paul Valéry, poète et écrivain français décédé en 1945 à Paris. Son poème « Le cimetière marin », qu’il a écrit en 1920 faisait directement référence à ce lieu de culte poétique.

« Ce toit tranquille, où marchent des colombes,
Entre les pins palpite, entre les tombes 
»

Extrait de Le Cimetière Marin, Paul Valéry, 1920.

Le cimetière américain, à Colleville-sur-Mer, en Normandie

Décor presque irréel, le cimetière américain de Colleville-sur-Mer nous plonge directement dans l’histoire et de l’autre coté de l’Atlantique. Près de 10 000 croix blanches (croix latines pour les soldats chrétiens et étoiles de David pour les soldats juifs) parfaitement alignées, représentent les soldats américains morts pour la libération de l’Europe lors de la deuxième guerre mondiale. Cette vaste étendue se trouve en bord de mer, le long de la plage du débarquement en Normandie, Omaha Beach, et rassemble à la fois chapelle, mémorial et jardin des disparus.

Dans le même esprit, l’Ossuraire de Douaumont réunit 130 000 tombes de soldats français et allemands inconnus, morts lors de la bataille de Verdun.

La Chartreuse, cimetière historique et classé, à Bordeaux

Créé juste après la révolution française, le cimetière de la Chartreuse à Bordeaux est l’un des plus anciens et des plus attrayants de France. Son portail de l’entrée Nord est classé Monument historique depuis maintenant un siècle. Et plus incroyable encore, dans sa totalité, le cimetière est situé dans un périmètre classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. A l’image des cimetières de la capitale, la Chartreuse est la dernière demeure de nombreuses célébrités, et se visite également pour ses sculptures et son architecture funéraire.

Le cimetière corse, à Bonifacio

En plus de ses paysages entre mer et montagnes, l’île de beauté cache elle aussi des lieux insolites, des lieux de culte à découvrir. En particulier, avec environ 400 000 visiteurs chaque année, le cimetière marin situé sur le plateau du Bosco, près de Bonifacio, surplombe les falaises face à la mer Méditerranée. Sa réputation n’est plus à faire puisque grâce à ses tombeaux familiaux blancs et ses chapelles colorées, on lui donne des airs de Grèce antique. Considéré comme l’un des plus beaux cimetière méditerranéen, celui-ci aussi peut réconcilier quiconque avec les lieux de recueillement.