Affublé de sa salopette bleu ciel, de son T-shirt jaune, l'humoriste aux petites lunettes rondes et au nez rouge nous a quittés il y a déjà 35 ans. Celui qui faisait rire des salles entières sur fond de satire sociale n'a pas pris une ride dans le cœur des Français. Retour sur la carrière de Coluche.

Jeunesse et début de carrière de Coluche

De son véritable nom Michel Colucci, Coluche est né le 28 octobre 1944 à Paris d'une mère fleuriste et d'un père peintre. D'origine italienne par son père qui meurt à 30 ans d'une infection sévère, Coluche grandit donc aux côtés de sa mère et de sa sœur Danièle. L'humoriste n'est pas particulièrement adepte de l'école. Il passe le plus clair de son temps à amuser la galerie et se faire repérer par les forces de l'ordre. Coluche enchaîne les petits boulots. Véritable touche à tout, il passe de la télégraphie à la livraison, en passant par le service dans un café, à la photographie. A partir des années 60, après s'être engagé, avoir fait de la prison pour insubordination, Coluche se lance dans la musique. Il reprend des titres connus et monte sur la scène de quelques cabarets parisien tels que La Galerie 55, Le Port du Salut. La carrière de Coluche débute lorsque Jacques Martin, en 1971, le recommande à Georges Folgoas, producteur de Midi magazine. Durant les années qui suivent, Coluche enchaîne les apparitions dans des séries télévisées, mais aussi dans des spots publicitaires.
A 31 ans, Coluche épouse Véronique Kantor. Ensemble, ils voient naître deux garçons : Romain, né en 1972, et Marius, né en 1976.

Le succès au rendez-vous

Les années 1970 marquent le début de la célébrité pour Coluche qui, à trente ans, propose un premier sketch C'est l'histoire d'un mec et impose son personnage à la fois benêt, qui a du mal à s'exprimer, aux allures de pauvre garçon, victime de la société. Le succès est immédiat. A tel point que dès 1975, Coluche est l'invité vedette de l'Olympia. Son sketch Le Shmilblick séduit l'opinion publique. Les rôles au cinéma se succèdent dans des comédies qui ne prennent pas une ride comme L'Aile ou la Cuisse (1976) avec Louis de Funès.

Toutefois, les blagues de l'humoriste ne sont pas toujours bien perçues. Il tente une carrière à la radio, mais est vite remercié. Le succès revient en 1984, lorsque Coluche reçoit le César du meilleur acteur pour son rôle dans le film de Claude Berri, Tchao Pantin. Il s'illustre également dans les films suivants :  Deux Heures moins le quart avant Jésus-Christ, de Jean Yanne, Banzaï de Claude Zidi, ou encore La Vengeance du serpent à plumes de Gérard Oury.

Petit à petit, la France voit un nouveau visage de Coluche, qui semble vouloir profiter de sa notoriété pour mettre sa pierre à l'édifice de causes importantes à ses yeux. Dès 1985, il s'engage contre la famine en Ethiopie. Avec Chanteurs sans frontières, il participe à l'enregistrement d'une chanson SOS Ethiopie, en collaboration avec de nombreux artistes connus de l'époque. La même année, il participe au concert SOS Racisme, avec Guy Bedos.

Les Restos du Coeur

Le 26 septembre 1985, Coluche intervient à la radio, sur Europe 1. Par ce biais il lance pour la première fois l'idée de fonder une cantine gratuite pour les plus démunis : « J'ai une petite idée comme ça, si des fois y a des marques qui m'entendent, je ferai un peu de pub tous les jours. Si y a des gens qui sont intéressés pour parrainer une cantine gratuite qu'on pourrait commencer par faire à Paris ».

Du 14 décembre 1985 au 21 mars 1986, les Restos du Cœur font leur première campagne dans les rues de Paris. Coluche est également à l'initiative de la Loi Coluche, votée en 1988. En effet, l'humoriste souhaite inciter la population à effectuer des dons au profit des personnes dans le besoin. Cette loi permet aux entreprises et particuliers de déduire 75% de leur don de leurs impôts.

La disparition de Coluche

Le destin de Coluche s'effondre le 19 juin 1986. Le passionné de moto perd la vie dans un terrible accident. Coluche est tué sur le coup. Les deux amis qui l'accompagnaient sur leur moto respective ont eu le temps de freiner face au camion benne à l'origine de l'accident. La cérémonie d'hommage rendue à Coluche se passe le 24 juin au cimetière de Montrouge. L'inhumation est orchestrée par l'abbé Pierre.

Coluche, malgré le temps qui passe, reste une célébrité marquante du XXe siècle. Encore aujourd'hui, ses sketchs passent à la radio et à la télévision. Son nom perdure avec les Restos du Cœur et le concert des Enfoirés, qui lui rendent hommage chaque année pour que le combat continue.

(Crédit photo : © Martino75/Wikimedia/Creative Commons By-SA 3.0)