La population française est amenée à grandement vieillir ces prochaines années. D'ici 2050, l'Observatoire des Seniors indique que les plus de 60 ans seront environ 25 millions sur le territoire national. Victimes d'un isolement sans précédent, l'avenir des babyboomers (nés après la Seconde Guerre mondiale), mais aussi leurs conditions de vie sont au cœur de toutes les préoccupations. C'est ainsi que Bien vieillir dans les Petites villes de demain a vu le jour en juillet 2021. L'objectif ? Leur permettre de bien vieillir, tout en restant chez eux. Quels sont alors les dispositifs mis en place dans les villes pour permettre aux séniors de mieux vivre et de conserver leur autonomie ? Tour d'horizon.

L'habitat inclusif : des logements adaptés aux personnes âgées

L'habitat inclusif est une forme d'habitation bien spécifique qui représente un recours intéressant à l'hébergement en Ehpad et le logement personnel du sénior. Il s'agit en fait d'une habitation adaptée aux besoins de son locataire : tant sur l'aspect physique (perte d'autonomie) que l'isolement lié à l'âge. Aussi, il y a des espaces de vie collectifs et individuels au sein d'un même logement. Le logement constitue donc la résidence principale du locataire, qui peut être meublé ou non.

L'habitat inclusif permet aux personnes âgées qui le désirent d'intégrer un environnement paisible, autour d'un projet de vie sociale. Du personnel spécialisé peut intervenir pour animer des ateliers, coordonner les moments du quotidien ou tout simplement réguler la vie collective. De plus, les aides de l'état pour lutter contre la perte d'autonomie peuvent toujours intervenir : infirmières, aides-soignantes, femmes de ménage, porteurs de repas, etc.

Ce type de logement est situé proche des commodités. Ainsi, les habitats inclusifs sont souvent à proximité des transports, des commerces de proximité, mais aussi des services sanitaires et socio-médicaux.

Pour pouvoir intégrer un habitat inclusif, toute personne âgée peut déposer un dossier.

Le dispositif Sortir Plus

L'Agirc-Arrco est à l'initiative de ce dispositif proposé aux personnes âgées afin de lutter contre la perte d'autonomie. Lorsqu'un sénior est isolé, que sa famille n'est pas à proximité, les déplacements du quotidien sont difficiles :

  • Les rendez-vous médicaux ne peuvent être honorés, représentant alors un risque pour la santé du sénior ;
  • Faire ses courses est difficile et peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de la personne âgée ;
  • Le moral des séniors est en berne car ils se sentent isolés et perdent tout intérêt.

Sortir Plus a pour vocation de maintenir le lien social avec les personnes les plus âgées grâce à l'intervention de professionnels du secteur.

Pour bénéficier de cette aide, il convient :

  • D'être pensionnaire d'une retraite complémentaire Agirc-Arrco ;
  • D'avoir plus de 75 ans ;
  • D'être isolé.

En fonction de la sortie prévue par le sénior (courses, coiffeur, marché, bibliothèque, promenade), le prestataire vient chercher l'aîné selon l'heure convenue et le mène à destination. Ce ne sont pas nécessairement des voyages en voiture. Il peut s'agir d'une promenade à pieds !

Certaines villes isolées du territoire nationale se sont équipées d'une voiture électrique Zoé. L'objectif ? La laisser en libre service, grâce à un système de location à prix peu élevé. Ainsi, les séniors ne disposant pas d'un véhicule ou ayant les commerces assez éloignés peuvent louer la voiture quand ils le souhaitent et conserver une part d'autonomie. Cette initiative connaît un véritable essor !

Les villes Amies des Aînés

Le Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés (RFVAA) est une association de l'Organisation Mondiale de la Santé. Ce réseau lutte pour permettre de sensibiliser le plus grand nombre à la cause des personnes âgées, leur conditions de vie, et de l'intérêt de trouver des solutions adaptées à leurs besoins quand on sait combien de séniors peupleront le monde d'ici 2050.

Cette association a créé un label : Ami des Aînés. Ce dernier salue les actions mises en place par les communes françaises (et mondiales) pour accompagner aux mieux les personnes âgées au quotidien afin de les inclure comme il se doit dans la société.

Parmi les engagements de ce label :

  • Garantir la qualité et la pertinence des démarches Villes amies des aînés sur tout le territoire ;
  • Sensibiliser les villes à l'adoption de mesures adaptées aux séniors ;
  • Réaliser des études pour remettre les personnes âgées au centre des préoccupations ;
  • Mettre en lumière les actions menées dans les communes visant à accompagner les séniors ;
  • Intégrer les séniors dans la politique de la ville ;
  • Améliorer l'environnement des personnes âgées.

Les actions menées en faveur de la population vieillissante tendent à se déployer de plus en plus en France. Pour inclure de nouveau les personnes âgées au cœur même de la société, il faut repenser la vie urbaine et rurale de demain, trouver des solutions pour permettre aux séniors de continuer à vivre sereinement.

(Crédit photo : iStock)