l'art thérapie

L'art-thérapie est une méthode de psychothérapie axée sur la pratique d'un art quel qu'il soit. Cette pratique doit permettre au patient de libérer ses émotions et de traiter des maux par l'expression artistique, comme une sorte de catharsis. Ainsi, il réactive un dialogue avec lui-même et autrui. Particulièrement efficace, l'art-thérapie apparaît comme une médecine douce adaptée aux personnes traversant un deuil. Explications.

Les différents types d'art-thérapie

L'art-thérapie est une pratique qui existe depuis des siècles. Avec les époques, les formes de thérapies par l'art ont évolué. On distingue deux grandes catégories :

  • L'art-thérapie classique ;
  • L'art-thérapie moderne.

Dans un premier temps, l'art-thérapie classique fait son apparition au XXème siècle. En 1954, le premier service dédié à la thérapie par l'art ouvre à la clinique des maladies mentales de l'encéphale. Cette forme de thérapie est pratiquée par un art-thérapeute. Le but recherché est de se construire une image plus valorisante de soi, par la pratique d'une activité artistique.

Dans un second temps, l'art-thérapie moderne se distingue de la forme classique par la reconnaissance de ce métier comme assimilé aux professions du paramédical. Ici, l'art-thérapie se concentre sur l'expression des émotions des patients et met l'accent sur son relationnel, le tout encadré par un professionnel paramédical. On sort du cadre de la psychothérapie. Cette seconde forme est largement répandue depuis son apparition dans les années 70.

Exprimer ses sentiments sans dire un mot

A travers une composition artistique, le patient en souffrance peut laisser son cœur parler. Ainsi, il se sent libre d'exprimer sa tristesse face au deuil, voire même sa colère. En sculptant, en dessinant, en peignant, le patient s'exprime sans dire un mot. En effet, traverser un deuil peut avoir de lourdes conséquences sur le relationnel d'une personne. Elle se sent si seule, isolée, qu'il est parfois difficile pour elle de mettre de véritables mots sur ses émotions.
L'art-thérapie lie l'utile à l'agréable en conservant cette part d'intimité du patient, qui est le seul à donner du sens à ses créations, à connaître les émotions présentes derrière chaque courbe, chaque couleur choisie. De plus, le patient exprime son soi intérieur, accompagné le plus souvent par un art-thérapeute qui ne juge absolument pas la qualité de sa production. Il l'accompagne, le guide, l'écoute. Des expositions existent par ailleurs à l'hôpital Sainte-Anne de Paris. Les créations artistiques des patients y sont exposées pour se rendre compte des maladies psychiques dont ils souffrent.

L'accompagnement d'un art-thérapeute

De nos jours, les art-thérapeutes sont diplômés de l'Etat : soit pas une formation certifiante, soit par un diplôme de niveau II d’art-thérapeute dispensé par une faculté de médecine.

L'art-thérapeute allie son savoir-faire en matière d'art à ses connaissances en matière de psychologie, d'esthétique, de physiologie, psychopathologie, de stratégie thérapeutique, de protocole de prise en charge pour aider un patient à traverser un deuil, entre autres. En effet, par une empathie très développée, un pouvoir de l'écoute, une douceur certaine, le spécialiste va permettre à l'endeuillé de créer sa propre conception artistique de ses maux.

Cette méthode douce d'accompagnement est idéale pour les personnes qui ont du mal à s'exprimer, à délivrer les émotions négatives qu'elles enfouissent au fond d'elles. Peu à peu, l'art-thérapeute amène ses patients vers une création artistique plus caractéristique d'une image positive de la vie. Les endeuillés reprennent le contrôle, ce sont eux qui, par exemple, guident le pinceau vers une représentation plus heureuse de leurs émotions.

(Crédit photo : istock)