La tradition d'Halloween

Chaque année, le 31 octobre est l'occasion de célébrer la traditionnelle fête d'Halloween. Célébration d'origine anglo-celtique, Halloween tient son nom de la contraction de All Hallows Eve, ou La Veille de Tous les Saints. Existant depuis plus de 2500 ans, Halloween fait écho à la fête païenne de Samain des Celtes. Retour sur les origines de cette fête des morts, sa signification initiale et les rituels qui l'entourent.

Les origines d'Halloween

Comme évoqué dans l'introduction, Halloween tient son origine de la fête de Samain. Il s'agit d'une célébration celte et gauloise remontant à plus de 2500 ans auparavant. Il faut noter que le terme Samain désigne en gaélique "novembre" et la fin de l'été. A l'époque, l'année celte se terminait fin octobre, par une nuit de pleine lune. Ils organisaient donc cette fête pour célébrer la nouvelle année.

Les celtes disposaient d'un calendrier lunaire et non grégorien. Ainsi, les fêtes religieuses ou autres n'étaient jamais célébrées à des dates fixes. Toutefois, par convenance, le 31 octobre a été fixé comme la date de Samain, en 837 dans le calendrier liturgique.

La fête de Salmain était obligatoire. Les celtes refusant de s'y rendre risquaient le châtiment divin. D'une durée de 7 sept jours, cette fête se caractérisait par un festin : viande de porc (sacrée, qui représente pour eux l'immortalité), hydromel, vin et bière. L'objectif de cette cérémonie était de créer un lien entre le monde des morts et des vivants. Les activités réalisées lors de cette fête étaient des jeux rituels, des sacrifices, des chants. Aussi, ils avaient pour coutume d'allumer un nouveau feu. Chaque celte et gaulois devait éteindre le feu de son foyer pour que les druides du village viennent en allumer de nouveaux.

Cette fête était également célébrée en hommage au roi au pouvoir.

Les coutumes entourant Halloween

Jusqu'à l'époque moderne, les coutumes celtes ont réussi à survivre au temps. Ainsi, les célébrants ont longtemps continué d'allumer des feux pour honorer le retour des morts, sous la forme de fantômes. A cela se sont ajoutées les fameuses sorcières.

Aux Etats-Unis, il n'est pas rare de participer à des jeux autour de fruits comme le plongeon traditionnel dans une bassine de pommes etc. Ces jeux font référence à la tradition romaine de la fête de la moisson. C'est aussi cette fête qui nous inspire la confection des citrouilles évidées, dans lesquelles une bougie est disposée et allumée. Nommée Jack-O-Lantern, cette citrouille était à l'origine confectionnée à base de rutabaga. Toutefois, les migrants britanniques qui ont conquis l'Amérique l'ont remplacé par la citrouille, bien plus simple à cultiver. Le personnage de Jack-O-Lantern, d'après la légende irlandaise serait un maréchal ferrant aux multiples défauts. Il aurait par ailleurs vendu son âme au diable. Ne pouvant ni aller au paradis, ni en enfer, le jour de sa mort le 31 octobre, il est destiné à errer sans fin, éclairé grâce à un morceau de charbon donné par le diable en personne. La coutume veut que cette âme errante revienne hanter les vivants chaque soir d'Halloween.

Halloween aujourd'hui

En France, il faut attendre la fin des années 90 pour qu'Halloween fasse son apparition. Dès lors, nous empruntons aux anglophones leur fameux "Trick or Treat", des bonbons ou un sort. En 1997, une publicité pour un téléphone nommé Olaween apparaît sur les téléviseurs des Français. De plus, 8000 citrouilles sont déposées au Trocadéro à Paris. Le succès est immédiat et l'engouement se veut intense. Les familles françaises se bousculent pour acheter déguisements, confiseries et décorations.
Toutefois, la fête a perdu de son charme dans les années 2010 mais semble reprendre du gallon depuis ces cinq dernières années. Maquillage effrayant plus vrai que nature, soirées spéciales, films d'horreur diffusés au cinéma et sur le petit écran...

Aux Etats-Unis, Halloween est une fête qui rapporte gros. En effet, les Américains dépenseraient plus de 7 milliards d'euros lors de cette fête !
Plus de 350 millions de dollars sont même destinés aux déguisements des animaux de compagnie. Dans ce pays, Halloween est une institution. La maison est décorée, voire même visitée le soir d'Halloween. Le plus grand défilé du monde a d'ailleurs lieu à cette occasion. Le Greenwich Village Halloween Parade a lieu à New York tous les ans, et rassemble plus de 2 millions de personnes. On estime que 60 000 personnes défilent ! Une retransmission en directe est réalisée pour que tous les Américains puissent découvrir les costumes et chars.

(Crédit photo : istock)