Avant

Si le décès est un moment difficile pour les familles, effectuer certaines démarches de son vivant permet d’éviter des complications supplémentaires à ses proches.  L’accompagnement des personnes âgées ainsi que l’anticipation financière et patrimoniale sont des éléments clés de cette étape de la vie.

Découvrez nos conseils pour prévoir et anticiper la fin de vie

Anticiper la fin de vie

Faciliter le futur de ses proches

Anticiper sa fin de vie peut impliquer plusieurs dimensions. En effet, pour éviter de rendre un décès plus difficile pour la famille, un certain nombre d’engagements peuvent être pris de son vivant, tant sur le plan financier, que sur le plan successoral mais également médical. 

Il peut s’agir de mettre ses proches à l’abris de toute question financière en envisageant de souscrire une assurance dédiée, de prévoir une épargne spécifique ou toute autre forme d’aide visant à faciliter les coûts des obsèques et à subvenir aux besoins quotidiens de la famille. De même, l’organisation de la transmission patrimoniale peut requérir d’établir différents actes en vue d’anticiper la succession. 

Enfin, il faut également prendre en compte les conditions de vie des personnes âgées, lesquelles voient souvent leur quotidien bousculé dû à leur dépendance, et doivent effectuer des choix liés aux derniers soins et au don d’organe.